PXL_20201219_130747377

Les cieux et la terre… sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies. 2 Pier. 3. 7.
Le Seigneur… est patient envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance. 2 Pier. 3. 9.
Tournez-vous vers moi, et soyez sauvés, vous, tous les bouts de la terre. És. 45. 22.

 

SCIENTIFIQUES ET PROPHÈTES

 

Nous sommes tous prêts à croire les scientifiques. Leurs théories, même si elles ne sont pas toujours étayées par des preuves certaines, sont considérées comme exactes, et crues avec une confiance aveugle. Même les hypothèses qui sont faites sur l’avenir de la terre et de notre galaxie, quoiqu’il ne s’agisse la plupart du temps que de suppositions, sont écoutées avec beaucoup d’attention et d’intérêt. Si elles sont catastrophiques, les gens s’épouvantent, si elles sont bonnes, ils se tranquillisent.
Il y a trente ans, par exemple, deux savants renommés du centre spatial de la NASA avaient prévu que, dans un futur proche, les neuf planètes de notre système solaire se trouveraient du même côté par rapport au soleil (cela arrive tous les 179 ans), mais toutes alignées. La somme de ces immenses forces de gravité cumulées produirait un effet dévastateur sur la terre.
La nouvelle a suscité de l’appréhension ici et là, mais on n’en a plus entendu parler par la suite. Si les calculs de ces savants sont exacts, leurs prévisions vont se réaliser.
La Bible aussi fait des prévisions. Elle n’invoque pas de preuves scientifiques pour les soutenir, ni des calculs mathématiques, mais elles les présentent comme étant la Parole du grand Dieu Créateur, qui tient en ses mains le sort de l’univers, qui ne trompe personne et qui sait ce qu’Il dit.
Pourquoi prêter attention aux scientifiques, qui sont souvent contraints de revoir leurs théories, et ne pas écouter Dieu qui ne se trompe jamais ?
La Parole de Dieu nous donne des prophéties quant à l’avenir de la terre et de l’humanité.
Le premier événement à venir, celui que les croyants attendent, c’est le retour du Seigneur Jésus pour prendre à Lui tous les croyants, tous ceux qui L’ont accueilli dans leur cœur comme le Sauveur de leur âme.
La Bible prévoit ensuite des châtiments terribles pour l’humanité qui refuse Dieu, qui méprise Ses lois et se moque de Christ et de Sa croix. Jésus Lui-même a prophétisé qu’il « y aura de grands tremblements de terre en divers lieux, des famines et des pestes ; il y aura aussi des sujets d’épouvante et de grands signes venant du ciel » ; et même que « nation s’élèvera contre nation, et royaume contre royaume » (Luc 21. 10 et 11).
Le prophète Joël parle de tempêtes, d’inondations alternant avec des périodes de grande sécheresse : « les semences pourrissent sous leurs mottes ; les greniers sont désolés… le feu a dévoré les pâturages du désert » (Joël 1. 17 et 19).
Le livre de l’Apocalypse prophétise qu’il y aura un grand tremblement de terre, « si grand qu’il n’y en a jamais eu de semblable depuis que l’homme est sur la terre » (Apoc. 16. 18), qu’il y aura de la grêle, avec des grêlons de plusieurs kilos (Apoc. 16. 21) et que, du fait d’une altération du soleil, les hommes seront « brûlés par une chaleur intense » (Apoc. 16. 9).
Nous pourrions citer des dizaines de références bibliques, mais il faut savoir une chose : Dieu n’a pas fait écrire ces choses pour nous faire peur, mais pour nous avertir. En Jésus Christ, Son Fils, Il nous indique le moyen d’être pardonnés de nos péchés et d’échapper à Ses châtiments et à la perdition éternelle.
Souvenez-vous de ces paroles : « Celui qui croit en lui [Jésus] n’est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu… Qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais qui désobéit au Fils [ou : ne croit pas – refuse de croire] ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3. 18 et 36).
Jésus Christ nous a fait connaître l’amour immense et la grâce de Dieu. Ne Le repoussez pas !

 

D’après « Paroles de grâce et de vérité »