OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Saisis d’admiration, ces hommes dirent : Quel est celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ! Mat. 8. 27.

QUI EST CET HOMME ?

 

Il y eu un temps où un Homme particulier a vécu sur la terre. Tout en Lui était unique, différent des autres. On aurait pu le définir comme étant « hors du commun ».
Sa naissance fut contraire aux lois naturelles de la vie, Sa mort, contraire aux lois de la mort.
À la différence de tout autre homme, Il avait déterminé comment et quand Il naîtrait, et comment et quand Il mourrait. Il ne possédait pas de richesses et n’avait pas une armée de partisans ; mais Sa naissance causa un grand trouble chez un roi et dans une ville tout entière.
À l’âge de douze ans, Il étonnait les docteurs de la loi, alors qu’Il n’avait fréquenté aucune école religieuse. Devenu adulte, Il pouvait contrôler les forces de la nature, marcher sur la mer, donner des ordres au vent. Il ne possédait ni champs, ni exploitation, ni bateau de pêche, mais Il a nourri plusieurs fois des milliers de personnes.
Quoiqu’Il n’ait pas étudié la médecine, Il a guéri des malades en grand nombre et n’a jamais demandé à être payé pour cela. Il n’avait pas de diplôme de psychologie, et pourtant tous ceux qui venaient à Lui passaient de l’angoisse et de la tristesse à la paix et à la joie.
Il n’a écrit aucun livre, mais un nombre incalculable de livres ont été écrits sur Lui. Il n’a pas fondé d’école, mais aucune école dans le monde n’a eu autant de disciples que Lui. Il n’a commandé aucune armée, mas ses « soldats », tous des volontaires, sont répandus dans le monde entier.
Il n’a jamais rien fait qui ne doive pas se faire et Il a été condamné comme un malfaiteur. Il est né dans l’indifférence des hommes, et Il est mort condamné comme un malfaiteur. Mais des multitudes d’anges ont salué Son entrée dans le monde et d’épaisses ténèbres ont couvert la terre au moment de Sa crucifixion, comme si le soleil refusait d’éclairer la scène du crime qui était en train de s’accomplir.
Les hommes n’ont pas tremblé au moment de Sa mort, mais la terre a tremblé si fortement que des rochers se sont fendus.
Était-Il simplement, comme certains l’affirmaient, le fils de Joseph et de Marie ? Le sang qui a coulé sur la croix du Calvaire n’était-il que le sang d’un homme de bien ? Quand Il est mort et a été enseveli, Son histoire s’est-elle terminée comme celle de n’importe quel homme ? Son corps est-il encore dans la tombe ?
Cet homme, c’était l’Homme Christ Jésus. Chacune de Ses paroles, chacune de Ses actions le distinguaient des autres hommes. Ces paroles étaient des paroles de vérité, d’amour et de pardon. Il répondait au mal par le bien, à la haine par l’amour, à la violence par la douceur, parce qu’Il était Dieu manifesté en chair.
En Le connaissant, nous connaissons Dieu ; en considérant Ses actions et Ses paroles, nous comprenons que Dieu veut nous sauver. En croyant en Lui, nous obtenons le pardon de nos péchés et la vie éternelle.
« Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie » (1 Jean 5. 11 et 12).
« Le don de grâce de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus, notre Seigneur » (Rom.6. 23).
Ce don vous est offert à vous aussi, aujourd’hui encore. Acceptez-le avant qu’il ne soit trop tard !

D’après « Paroles de grâce et de vérité »