PXL_20210408_164414785

 

 

Nous avons tous été baptisés d’un seul Esprit pour être un seul corps… nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.
Chacun de vous parle ainsi : Moi, je suis de Paul ; moi, d’Apollos ; moi, de Céphas ; et moi, de Christ. Le Christ est-il divisé ? 1 Cor. 12. 13 ; 1. 12 et 13.

 

PLUSIEURS ÉGLISES OU UNE SEULE ÉGLISE ?

 

Il y avait de nombreux croyants dans l’église de Corinthe. Ils avaient tous accepté Jésus comme leur Sauveur et Seigneur. Pourtant, quelques-uns affirmaient : Moi, je suis de Paul (c’était lui qui leur avait annoncé l’évangile) ; d’autres disaient : « Moi, d’Apollos (qui leur avait expliqué exactement les textes bibliques) ; d’autres encore disaient : Moi, de Pierre (qui avait suivi Jésus lorsqu’Il était sur la terre).
Ces prises de position divergentes dans l’Église ont été à l’origine de son morcellement et sont toujours un grand danger qui menace son unité. Que faire dans ces conditions ?
Veillons, afin que le Seigneur Jésus et Sa Parole aient la première place dans nos cœurs. Quelle est notre perception de la division du peuple des chrétiens ? La voyons-nous comme une anomalie, un témoignage à l’opposé de ce qu’est réellement l’Église, c’est-à-dire une en Christ, ou pensons-nous que cela n’est pas bien grave ?
Si, dans un groupe de chrétiens, la Bible est le « dénominateur commun », chacun de ceux qui le composent désirera vivre d’une manière conforme à cette Parole, en refusant ce qui n’est pas bon, et notamment toutes jalousies ou toutes préférences. Alors, Christ aura la première place. Ces chrétiens vivront réellement, avec joie et sérénité, ce que Jésus a dit : « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d’eux » (Mat. 18. 20).
Et les différents groupes locaux de ces chrétiens témoigneront, tous ensemble, de l’unité de l’Église chrétienne dans le monde entier.
Dans l’Église, ce qui anime notre vie chrétienne et nos relations avec les autres, ce doit être l’amour pour Christ, et le Saint Esprit. C’est l’Esprit qui nous lie en un seul corps à Jésus Christ, qui est le Chef de l’Église.

D’après « Il buon seme » juin 2022