IMG_20200801_214122

 

Que faut-il que je fasse pour être sauvé ?… Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé. Act. 16. 31.
Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Act. 2. 21.

 

PERDUS… MAIS SAUVÉS !

« Sauvé ». C’est un mot que nous utilisons souvent. S’il y a une inondation et que la protection civile intervient, beaucoup de personnes qui étaient en péril sont sauvées. S’il y a un incendie, les pompiers doivent intervenir pour éteindre le feu et faire évacuer les locaux en flammes – pour ne rien dire des tremblements de terre ou d’autres catastrophes. Combien de personnes en danger sont sauvées grâce au professionnalisme des sauveteurs, et combien échappent à la mort grâce à leur esprit de sacrifice, à leur dévouement, à l’engagement généreux qui brave le danger pour le bien des autres.
Vous ne vous êtes peut-être pas trouvé dans l’une de ces situations dramatiques, mais vous avez pourtant, vous aussi, besoin d’être « sauvé » ; et non seulement vous-même, mais nous tous, car nous sommes tous pécheurs.
Il s’agit, dans ce cas, du « salut de l’âme », du don de la vie quand l’unique perspective est la mort. C’est un salut dont les résultats sont tangibles alors que nous sommes encore sur la terre, mais qui se prolongeront éternellement.
Devant Dieu, être pécheur, cela équivaut à être coupable, et tout coupable doit « payer » pour ses fautes, il doit purger une peine. La justice de Dieu est intransigeante.
La Bible est très claire à ce sujet.
« Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes… Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous faisons (Dieu) menteur » (1 Jean 1. 8, 10).
« Le salaire du péché, c’est la mort » (Rom. 6. 22).
« Il est réservé aux hommes de mourir une fois – et après cela le jugement » (Héb. 9. 27).
Ainsi, si nous ne voulons pas subir le juste jugement de Dieu et être condamnés aux peines éternelles, nous avons besoin de Son pardon. Nos péchés doivent être effacés pour toujours. Dieu y a pourvu dans Son immense amour pour nous :
« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1. 10).
Et Il peut le faire parce que le Seigneur Jésus Christ « s’est donné lui-même pour nos péchés » (Gal. 1. 4), Il a « porté nos péchés en son corps, sur le bois » de la croix (1 Pier. 2. 24).
Jésus Christ est, Lui, le seul et unique Sauveur.
Jésus Christ « est devenu, pour tous ceux qui lui obéissent, l’auteur du salut éternel » (Héb. 5. 9).
« C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu » (Éph. 2. 8).
Le salut, œuvre de Dieu, est gratuit et est offert à tous.
Dieu ne condamne pas celui qui se tourne vers Lui avec foi ; son pardon est complet.
Cependant, seuls ceux qui croient au Seigneur Jésus seront sauvés.
Réfléchissez sérieusement et ne remettez pas au lendemain la décision de l’accepter comme votre Sauveur personnel !

D’après « Paroles de grâce et de vérité »