IMG_0784

 

« Il nous a élus en lui… nous ayant prédestinés pour nous adopter pour lui par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté ». Éph. 1. 4 et 5.

 

NOTRE DIEU ET PÈRE

 

Nous savons que Dieu s’est révélé en Jésus Christ selon une double relation : comme Dieu et comme Père. Nos bénédictions doivent, elles aussi, être considérées selon les deux aspects de cette relation : d’un côté selon Sa nature parfaite comme étant Dieu, de l’autre en rapport avec Ses affections comme étant notre Père.
Le fait que Dieu nous ait prédestinés pour nous adopter comme fils montre qu’Il nous a introduits dans une merveilleuse relation d’amour avec Lui-même comme Père, qui n’est pas moindre que celle qui existe avec Son Fils, l’Homme glorifié, le Christ Jésus.
Les anges aussi ont une relation avec Dieu : ils sont Ses serviteurs. Le fait d’être fils, cependant, est quelque chose de tout à fait différent. Cela signifie que nous avons la connaissance de la volonté de Dieu ; que, en tant que fils, nous avons les mêmes intérêts et les mêmes sentiments que Lui.
Un père peut s’entretenir avec ses fils de tout ce qui le concerne. Il peut, en toute confiance, leur communiquer tout ce qui est important pour lui. De même, un fils trouve son intérêt dans ce que son père a à cœur. Il se réjouit de partager des choses avec lui. C’est la position qui est la nôtre, par Jésus Christ, avec notre Père céleste.
Nous pourrions penser que le mot « fils » exprime déjà ce sentiment d’intimité, mais le Saint Esprit insiste clairement sur le fait que ce qui était dans le cœur du Père, c’était de nous avoir pour Lui-même. Il nous aime et Il désire avoir communion avec nous pendant toute l’éternité.
C’est ce qu’il a plu à Dieu de destiner aux croyants, et Il se réjouit dans ce qu’Il S’est proposé. Cela dépasse notre compréhension ; nous ne pouvons qu’adorer notre Père en nous émerveillant de Ses desseins d’amour.

D’après « The Good Seed » novembre 2022