IMG_20200409_140700

 

Incontestablement, le mystère de la piété est grand : Dieu a été manifesté en chair, a été justifié en Esprit, a été vu des anges, a été prêché parmi les nations, a été cru dans le monde, a été élevé dans la gloire. 1 Tim. 3. 16.
[Jésus] a été crucifié en faiblesse, néanmoins il vit par la puissance de Dieu. 2 Cor. 13. 4.

 

L’INCARNATION DE JÉSUS CHRIST

 

Le grand mystère de l’incarnation – Dieu devenu homme dans la Personne de Son Fils Jésus Christ – attire les regards des anges. Ils se penchent sur la terre et voient la divinité toute-puissante unie à l’humanité parfaite dans une totale dépendance. Celui qui a créé les cieux et la terre et tout ce qu’elle contient, est ce petit enfant couché dans une crèche… Son amour pour l’homme pécheur L’a conduit à prendre un corps d’homme, mais sans péché. Et plus que cela, Jésus, le Prince de la vie, a accepté volontairement de passer par la mort : Il a laissé Sa vie pour ces hommes afin qu’ils soient délivrés des conséquences du péché et de la mort. Est-il étonnant que de telles choses fassent l’admiration des anges ?
Par contre, ce qui est surprenant, c’est l’indifférence des hommes devant de telles réalités. Ils ne jettent qu’un regard distrait sur la crèche de Bethléem ou sur la croix de Golgotha. Ils limitent leur intérêt à ce monde, dans l’espoir d’en tirer des trésors, et ils négligent les richesses incomparables de Christ. Quelle folie !
Dieu avertit : « Quel profit y aura-t-il pour un homme s’il gagne le monde entier et fait la perte de son âme ? » (Marc 8. 36).
Cher lecteur ! Arrêtez-vous, écoutez ! C’est pour vous que Jésus est descendu du ciel, pour vous qu’Il a enduré le supplice de la croix. Il a subi à votre place le jugement de vos péchés. Passeriez-vous indifférent devant un tel amour ? Ce serait une injure faite à Dieu, qui a donné Son Fils pour vous. Ce serait la perte de votre âme à jamais.

D’après « La Bonne Semence » décembre 2009