slide_2

 

Comme par la désobéissance d’un seul homme, beaucoup ont été constitués pécheurs, de même aussi, par l’obéissance d’un seul, beaucoup seront constitués justes » Rom. 5. 19.
(Jésus dit : ) Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs à la repentance. Luc 5. 32.

LE PÉCHÉ – QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE POUR VOUS ?

 

Nous développons une société dans laquelle la notion de péché est remise en question. Meurtres, trahisons et vols sont généralement considérés comme des choses graves si on les compare au mensonge, à la tromperie ou à la jalousie. Mais le péché, c’est plus que de mauvaises œuvres, de méchantes paroles ou de mauvaises pensées : c’est une puissance qui est dans notre nature et que nous avons hérité de nos ancêtres, qui nous incite à vivre à l’écart de Dieu, et en conséquence, d’une manière contraire à Sa volonté.
Le mot « péché » signifie à l’origine « manquer la cible » ou « aller dans la mauvaise direction ». La « cible » est l’exemple idéal de perfection que Dieu reconnaît et qui a été vécu par Jésus Christ, le Fils de Dieu et l’Homme parfait. Comparé à Lui, personne n’a atteint l’objectif que Dieu recherchait chez Sa créature. Nous sommes tous pécheurs (Rom. 3. 23).
Même ceux qui n’ont jamais volé ou commis de crime doivent reconnaître qu’ils ont menti ou ont eu de mauvaises pensées. Nous appellerions peut-être cela des peccadilles, mais le péché, combien sérieux, nous sépare de Dieu et nous conduit au jugement et à la condamnation ! Cependant Dieu ne nous laisse pas dans une situation désespérée. Pour nous délivrer d’un tel état, Il veut que nous admettions que nous sommes des pécheurs et qu’Il nous offre le pardon. Ne devrions-nous pas accepter ce pardon ?
Par Jésus Christ « vous est annoncé le pardon des péchés, et… quiconque croit est justifié par lui » (Act. 13. 38 et 39).

D’après « The Good Seed » juillet 2021