IMG_20191005_162416

 

 Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur ; et vous trouverez le repos de vos âmes. Car mon joug est facile à porter et mon fardeau est léger. Mat. 11. 29 et 30.

 

LE JOUG DE CHRIST

 

Le joug de Satan, du péché, est un joug lourd et pénible, mais celui de Christ est heureux. Servir Christ, c’est un service heureux, même s’il faut se charger d’une croix et porter un joug. Nous ne sommes pas traités comme du bétail stupide qu’il faut aiguillonner, mais nous sommes conduits avec amour. Souvenons-nous que le joug que notre Sauveur met sur les Siens est celui qu’Il a porté Lui-même : « Il a porté nos langueurs, et s’est chargé de nos douleurs » (És. 53. 4).
Le grand apôtre Paul s’appelait lui-même un serviteur – littéralement un esclave – de Jésus Christ (Rom. 1. 1). Il semblait même s’en glorifier ! Connaissez-vous cette servitude bénie ? Il est vrai que son joug est vraiment la discipline appropriée qu’Il emploie pour nous former, mais le Seigneur n’est pas un Maître dur ! Ne craignez rien ! C’est sa main pleine de tendresse qui pose le joug sur vous et le maintient là. Il ajustera le joug à votre cou, et votre cou au joug. Il adaptera Sa grâce à vos épreuves. Ceux qui Lui appartiennent ont besoin de sentir le poids de diverses tentations afin d’être gardés dans la douceur et la soumission.
Il n’y a jamais d’amour plus tendre que lorsque Dieu emploie Ses propres moyens pour nous réfréner, nous rendre humbles et nous éprouver – pour nous délivrer de nous-mêmes, de nos désirs personnels, de notre confiance en nous-mêmes, et nous placer sous le joug qui nous est nécessaire.
Personne n’a jamais regretté de vivre une servitude joyeuse. Le Seigneur vous a-t-Il jamais fait défaut ? Son joug a-t-il été trop pénible ? Vos larmes n’ont-elles pas été soulagées, vos tentations ont-elles été au-delà de ce que vous pouviez supporter ? Ah ! N’avez-vous pas plutôt éprouvé que si vous rejetez votre fardeau sur le Seigneur, Il vous soutiendra (Ps. 55. 22) ?
Rappelez-vous que ceux qui prennent son joug sont encouragés par Sa promesse : « Vous trouverez le repos de vos âmes ».

D’après « The Lord is near » janvier 2013