IMG_6548

 

Le Seigneur ne tarde pas en ce qui concerne la promesse, comme certains estiment qu’il y a du retard ; mais il est patient envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance. 2 Pier. 3. 9.

 

LA FIN DU MONDE

 

De nombreux physiciens s’accordent pour soutenir que notre univers a commencé par une sorte de gigantesque explosion. D’autres sont arrivés à la conclusion que, s’il y a eu un commencement soudain, il y aura probablement aussi une fin subite.
Nous n’avons pas besoin des calculs compliqués des scientifiques pour confirmer les déclarations du Créateur. Dans le premier verset de la Bible, nous lisons : « Au commencement Dieu créa les cieux et la terre » (Gen. 1. 1) ; et à la fin du Livre : « Les cieux et la terre de maintenant sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement… dans ce jour-là, les cieux passeront avec un bruit strident, les éléments embrasés seront dissous, et la terre et les œuvres qui sont en elle seront brûlées entièrement » (2 Pier. 3. 7 à 10).
Dieu déclare dans sa Parole, que :
– Cette fin sera précédée par le retour du Seigneur Jésus, qui viendra prendre les croyants, ceux qui sont morts, qu’Il ressuscitera, et ceux qui seront encore vivants, pour les introduire tous dans le ciel où ils vivront pour toujours avec Lui (1 Cor. 15. 21 à 57 ; 1 Thess. 4. 15 à 17).
– La venue de Jésus mettra fin au temps de la patience de Dieu et marquera le début d’une période de terribles jugements qui tomberont sur ce monde incrédule. Tout semble montrer que cette venue est proche. Et il n’y aura plus d’espoir de salut pour ceux qui n’auront pas cru auparavant au Seigneur Jésus comme en leur Sauveur.
Jésus nous dit : « Veillez donc ; car vous ne savez ni le jour ni l’heure » (Mat. 25. 13).

 

D’après « Il buon seme » décembre 2021