PXL_20210408_164414785

 

Vous étiez en ce temps-là sans Christ… n’ayant pas d’espérance, et étant sans Dieu dans le monde. Mais maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui étiez autrefois loin, vous avez été approchés par le sang du Christ. Éph. 2. 12 et 13.

 

LA DISEUSE DE BONNE AVENTURE

PASSÉ, PRÉSENT, FUTUR

 

Une femme gagnait sa vie comme chiromancienne. A ceux qui se rendaient chez elle pour une consultation, elle promettait de résoudre leurs problèmes, même les plus graves, et aussi de leur annoncer l’avenir. Évidemment, la prestation avait un certain coût.
Un jour elle eut l’occasion d’écouter une prédication de l’évangile et elle en fut frappée. Elle commença à lire la Parole de Dieu et, au fur et à mesure qu’elle progressait dans sa lecture avec le vif désir de connaître la vérité, la lumière se fit dans son esprit et dans son cœur. Elle se repentit des péchés qu’elle avait commis, et en particulier, d’avoir trompé, des années durant, de pauvres gens désespérés qui, dans leur ignorance, se tournaient vers elle pour chercher de l’aide. Elle s’humilia devant Dieu et crut au Seigneur Jésus et à l’efficacité de Son sacrifice.
A partir de ce moment-là, elle abandonna sa profession précédente et ne perdit jamais l’occasion de témoigner de Celui qui l’avait libérée du pouvoir des ténèbres et introduite dans la lumière de Sa connaissance.
Peu de temps après sa conversion, deux femmes qui ignoraient le changement qui était advenu dans sa vie, se présentèrent chez elle avec le désir de connaître leur avenir.
Elle les accueillit dans sa maison, et les fit s’asseoir; puis elle prit un Nouveau Testament et leur dit : – Maintenant je n’utilise plus les cartes pour dire la bonne aventure et prédire l’avenir, mais ce livre. C’est un livre spécial, et grâce à lui je suis en mesure de vous dire votre passé, votre présent et votre avenir. Les femmes l’écoutaient avec étonnement et curiosité.
– Quant à votre passé, je sais que vous avez vécu sans Dieu et sans espérance, comme je le faisais moi-même.
– Pour le présent, l’Évangile vous offre la grâce de Dieu. Si, comme je l’ai fait, vous acceptez Jésus comme votre Sauveur, vous obtiendrez le pardon de vos péchés, la paix du cœur et de la conscience, et vous recevrez des promesses extraordinaires. De plus, en devenant des enfants de Dieu, vous jouirez de l’amour infini d’un Père céleste qui vous accompagnera tout au long de votre vie, vous encouragera dans les moments de souffrance, vous donnera la force intérieure lorsque vous vous sentirez faibles, et vous guidera dans vos choix.
– Et quant à l’avenir, vous goûterez une joie éternelle dans la présence de Jésus.
Si, cependant, vous ne répondez pas à l’appel de Dieu, si vous ne saisissez pas aujourd’hui l’offre de Son pardon et de Son salut, voici quel sera votre avenir : une éternité de tourments et de désespoir, loin de Dieu pour toujours.
Autrefois, quand je vous racontais des mensonges, je me faisais payer. Maintenant je vous annonce gratuitement le salut que j’ai moi-même trouvé ! Lisez la Parole de Dieu : elle seule est la vérité.
« Je sais une chose, c’est que j’étais aveugle, et que maintenant je vois » Jean 9. 25.
« Cette parole est certaine et digne d’être pleinement reçue : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs » (1 Tim. 1. 15).

D’après « Paroles de grâce et de vérité »