CIGOGNE

 

Le Seigneur lui-même… descendra du ciel ; et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu ; puis nous, les vivants qui restons, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur, en l’air ; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc l’un l’autre par ces paroles. 1 Thess. 4. 16 et 17.

COMMENT ATTENDRE LE SEIGNEUR JÉSUS

 

Jésus Christ Lui-même viendra prendre les Siens ; Il ne confiera cette tâche à aucun autre. La rencontre ne se produira pas sur la terre, mais en l’air, à l’appel puissant de l’archange et au son de la trompette de Dieu. Les morts qui ont cru en Jésus Christ seront ressuscités à l’instant même et seront emmenés au ciel avec les croyants vivants. Ils le rencontreront alors et Le verront tel qu’Il est !
Aucune date, aucune échéance ne nous sont indiquées, et cela, afin de nous encourager à attendre le Seigneur à tout moment.
Attendre le Seigneur détache le croyant du monde et imprime sur lui le caractère du ciel auquel il appartient ; il doit être toujours prêt à partir. Ce qu’il fait et ce qu’il dit doit pouvoir être approuvé par le Maître lorsqu’Il viendra : être honnête et sincère, travailler consciencieusement, ne pas avoir de dettes, vivre en paix avec tous… L’espérance de Son retour nous pousse à vivre en recherchant la sainteté : « Quiconque a cette espérance en lui (Jésus) se purifie, comme lui est pur » (1 Jean 3. 3)
Attendre le Seigneur console le chrétien lorsque l’un de ses proches meurt, l’encourage dans la maladie, dans la persécution, dans les épreuves de toutes natures.
Attendre le Seigneur pousse le chrétien à avertir, avant qu’il soit trop tard, tous ceux qui n’ont pas la certitude de leur propre salut, en leur annonçant la bonne nouvelle de la grâce de Dieu en Christ.
C’est ce que nous désirons faire par ce message : proclamer notre assurance que Jésus revient, et vous inviter à L’attendre avec nous.

D’après « Il buon seme » novembre 2022