IMG_4288

Ce peuple m’honore des lèvres, mais leur cœur est très éloigné de moi ; c’est en vain qu’ils me révèrent, car ils enseignent comme doctrine des commandements d’hommes. Marc 7. 6 et 7.
Repentez-vous et croyez à l’Évangile. Marc 1. 15.

VRAIE FOI OU SIMPLE CRÉDULITÉ ?

Devons-nous, afin de nous approcher de Dieu, abandonner notre personnalité et être modelés dans une religion ou même une secte ?
Jésus s’est fermement opposé aux formes et aux traditions.
Il blâmait les chefs religieux de Son temps, qui empêchaient le peuple de s’approcher de Dieu. D’autre part, comment Dieu, qui a créé les hommes avec des sentiments, des caractères et des façons de voir variés, pourrait-Il mépriser une telle diversité ?
Au contraire, Il l’utilise pour former ceux qui Le servent, en vue de leur fonction particulière dans l’oeuvre qu’Il effectue sur la terre.
Tous peuvent venir à Dieu tel qu’ils sont, pour trouver, non pas une religion, mais une relation vivante avec Lui.
Le christianisme n’est pas un recueil de dogmes, mais la révélation de Dieu, de Sa justice et de Son amour, par des faits établis – particulièrement la vie, la mort et la résurrection de Jésus Christ.
Les formes religieuses peuvent accompagner une mort spirituelle, alors que la foi en Jésus Christ signifie liberté, vraie vie offerte gratuitement à tous.
La foi n’est pas naïve ou crédule. Elle reçoit le message de la Bible parce qu’elle la reconnaît comme étant la Parole de Dieu.
La vraie foi n’a rien à faire avec la superstition, l’imagination ou la vanité.
La foi résulte d’un esprit de réflexion. La foi est un acte d’obéissance, une réponse à l’appel de Dieu.
Cela ne signifie pas qu’on accepte tout, mais qu’on reconnaît avec une pleine conviction que Dieu a toujours raison.

D’après « The Good Seed » août 2020