DSC02337X

 

Prenez aussi… l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Éph. 6. 17.
La parole de Dieu est vivante et opérante, plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants. Héb. 4. 12.

 

UNE ARME IMPARABLE

 

César Malan, lors d’un voyage en train de Genève à Paris, partageait son compartiment avec un homme qui, le voyant lire sa Bible, se mit à attaquer avec véhémence la doctrine chrétienne. Chaque argument reçut pour réponse un texte biblique, César Malan ne se risquant même pas à l’expliquer ni à le commenter. Toutes les fois que le contradicteur essayait d’échapper par une autre remarque, Malan répondait par un nouveau verset de l’Écriture.
À la fin, le voyageur exaspéré s’écria: « Est-ce que vous ne comprenez pas que je ne crois pas votre Bible et qu’il est inutile de me la citer ? » La seule réponse que donna Malan fut: « Si vous ne croyez pas…, dit Jésus, vous mourrez dans vos péchés » (Jean 8. 24).
Quelques mois plus tard, Malan reçut une lettre dont le nom de l’auteur lui était inconnu. La voici: « Je vous ai enfin retrouvé et me suis procuré votre adresse. Notre rencontre dans le train a été le grand tournant de ma vie. Ce jour-là, vous avez pris l’épée de l’Esprit qui m’a transpercé de part en part ; chaque fois que j’essayais de parer, vous me donniez un nouveau coup de son tranchant. Vous m’avez fait sentir que ce n’était pas vous que je combattais, mais Dieu ».
Lorsque César Malan lut cette lettre, il se souvint de l’épisode et comprit que l’épée de l’Esprit avait fait son œuvre.

D’après La Bonne Semence Août 2019
Éditeur : Bibles et Publications Chrétiennes http://www.labonnesemence.com)