DSC01478

 

UN TÉMOIGNAGE VENANT DU CAMBODGE

 

Car je n’ai pas honte de l’évangile, car il est la puissance de Dieu en salut à quiconque croit, et au Juif premièrement, et au Grec. Rom. 1. 16.

Et voici, on lui apporta un paralytique couché sur un lit. Et Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Aie bon courage, mon enfant, tes péchés sont pardonnés. Mat. 9. 2.

Bao, enrôlé par les Kmers rouges à l’âge de dix-sept ans, était complètement traumatisé par la guerre. Il vit tuer ses meilleurs amis. Un jour, son unité captura un soldat ennemi et lui demanda s’il avait un dernier souhait. Le prisonnier ne demanda pas une cigarette, comme le font la plupart, mais plutôt que quelqu’un lui lise un passage du livre qu’il avait dans sa poche. Bao commença à lire à haute voix : « Jésus dit … », mais il n’alla pas plus loin, étant interrompu par un bruit de tonnerre. Un hélicoptère ennemi les attaquait. Dans la confusion qui s’ensuivit, le prisonnier prit la fuite. Le jour suivant, Bao demanda au chef de son unité : – Qu’est-ce que Jésus a dit ? Le chef le regarda, tout étonné. Bao a continué : – Écoutez, ce doit être quelque chose d’important pour que ce type veuille l’entendre avant de mourir. Son supérieur se mit en colère et dit à Bao qu’il allait faire un rapport sur lui au commissaire politique. Bao savait qu’il aurait alors de sérieux ennuis. Mais ce jour-là, sa troupe fut attaquée, et Bao fut le seul survivant.

Il resta encore dans l’armée pendant quatre ans. Chaque jour, il se demandait ce que Jésus avait dit. A la fin, il trouva une Bible. Il rendit ensuite témoignage : – J’ai enfin réussi à lire ce que Jésus a dit, et j’ai décidé que, moi aussi, j’aimerais mourir en entendant de telles paroles. Et il ajouta : – Dieu voulait me sauver. Il m’a protégé, afin que je puisse entendre ce que Jésus a dit.

Le message de Jésus est un message de vie, et il concerne chacun de nous.

 D’après The good Seed Juillet 2018