OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Mon fils, donne-moi ton cœur. Prov. 23. 26

UN SACRIFICE VIVANT

 

Dans les états du sud des États-Unis, un missionnaire prêchait lors d’un rassemblement dans la forêt. Il parla du Bon berger qui vint dans le monde pour chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Il raconta aussi comment le Sauveur a prié instamment dans le jardin de Gethsémané lorsque sa crucifixion était proche. Et il décrivit comment Il fut pris et lié, et les mauvais traitements qu’il subit de la part des hommes ; puis comment Il fut abandonné de Dieu lorsqu’Il souffrit pour nous en s’offrant en sacrifice expiatoire ; et enfin comment Il mourut.
Alors un Indien solidement bâti s’approcha du missionnaire, les larmes aux yeux, et lui demanda : « Est-ce que Jésus est aussi mort pour moi, pauvre Indien que je suis ? Je ne peux pas Lui donner des terres, mais je Lui donnerai mon chien et mon fusil ».
Avec des mots affectueux, le missionnaire lui répondit que Jésus attendait quelque chose de tout à fait différent de sa part.
« Bon, alors je Lui donnerai mon chien, mon fusil et aussi ma couverture de laine. Je ne suis qu’un pauvre indien qui ne peut pas Lui donner plus. Je donne à Jésus tout ce que j’ai ».
Le missionnaire lui répéta ce qu’il venait de lui dire. Le pauvre homme de la forêt baissa tristement la tête, semblant réfléchir. Tout à coup il regarda le missionnaire avec assurance et lui dit : « Voici l’indien lui-même. Est-ce que Jésus veut de lui ? » Quel moment émouvant lorsque cet Indien vint à Jésus et se donna lui-même et toute sa vie à Lui !
« Ce que je vis maintenant…, je le vis dans la foi, la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré Lui-même pour moi » (Gal. 2. 20).

D’après « The Good Seed »
Mai 2018