DSC00040

 

 SE CONFIER EN DIEU DANS LA DÉTRESSE

Il se lève alors un grand tourbillon de vent, et les vagues se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Marc 4. 37.

En 2005, l’ouragan Katrina balaya de nombreux États d’Amérique, et causa d’immenses dégâts.
Un couple de chrétiens âgés, dans le Mississipi, suivit les prévisions météorologiques. Ils quittèrent à temps leur maison et cherchèrent refuge dans un abri d’urgence. Après que l’orage se soit dissipé, ils revinrent chez eux. Mais quel choc : leur maison était totalement détruite. Où pourraient-ils habiter désormais ? Leur fille leur téléphona alors de venir chez elle dans l’Atlanta. Mais ils n’avaient pas d’argent pour payer l’avion, toutes les banques étant fermées.
Ils cherchèrent donc à sauver quelques effets personnels hors des décombres. Ils y trouvèrent des photos de famille détrempées. Quand l’homme âgé voulut retirer la photo de son père hors de son cadre pour la faire sécher, il en tomba des billets de banque d’un montant de 366 dollars. Cette somme correspondait exactement au prix de deux billets d’avion pour l’Atlanta !
Comme ils s’émerveillèrent en voyant que le Seigneur Jésus avait ainsi répondu à leurs prières en leur donnant exactement ce dont ils avaient besoin.
Ils prirent conscience, une fois de plus, qu’ils pouvaient toujours se reposer sur Lui.
Cette leçon de confiance, les disciples ont dû l’apprendre également. Lorsqu’ils se sont trouvés dans la tempête avec leur barque, ils ont réveillé le Seigneur Jésus, qui dormait sur un oreiller.
Il s’est levé aussitôt et, d’une seule parole, a calmé la tempête : « Silence ! Tais-toi ! »
Il s’est alors tourné vers les disciples et leur a demandé : « Pourquoi êtes-vous ainsi craintifs ? Comment n’avez-vous pas de foi ? » (Marc 4. 39 et 40).

D’après Näher zu Dir Novembre 2018