Ce sont les bontés de l’Éternel que nous ne sommes pas consumés, car ses compassions ne cessent pas.
Lam. de Jérémie 3 : 22, 23