IMG_8996

 

Je n’ai rien caché des choses qui étaient profitables… insistant et auprès des Juifs et auprès des Grecs sur la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus Christ. Act. 20. 20 et 21.

REPENTANCE ET FOI

Ce verset de la Bible nous montre deux étapes nécessaires, sans lesquelles il est impossible d’être sauvé. La repentance signifie un changement radical du cœur. Ce n’est pas un exercice extérieur, mais un processus intérieur qui touche le cœur d’une personne, le centre de contrôle de toutes ses actions. Celui qui se repent se tourne vers Dieu, n’épargnant ni lui-même ni son passé. La repentance conduit à une rupture totale d’avec le péché et à une confession semblable à celle du fils égaré de Luc 15 : – J’ai péché. Quiconque s’est repenti pense désormais d’une manière différente à propos de lui-même et de sa vie.
La repentance amène à considérer le mauvais côté de sa vie et à le juger. Par la foi, d’autre part, les yeux sont fixés sur Christ, le Fils de Dieu, et Son œuvre de rédemption. Le pécheur reconnaît l’œuvre de grâce et l’amour de Jésus Christ, le Sauveur du monde, qui a effectué la purification des péchés et accorde la vie éternelle à quiconque met sa foi en Lui.
La foi regarde à la croix du Calvaire, où Christ a pris sur Lui-même la culpabilité du péché par Son sacrifice expiatoire, et en a porté le châtiment. Le croyant trouve ainsi une paix parfaite pour son cœur et sa conscience. Il sait qu’il est justifié par le sang précieux de Jésus Christ, qu’il est lavé de tout péché, et qu’Il ne viendra pas en jugement.

D’après « The Good Seed » avril 2017