DSC01286

 

(Jésus dit : ) « Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs à la repentance » Luc 5. 32.
« Repentez-vous et croyez à l’évangile » Marc 1. 15.

 

QU’EST-CE QUE LA REPENTANCE ?

 

Une femme qui avait écouté une méditation chrétienne demanda au prédicateur :
– Vous dites qu’il faut devenir chrétien, mais je le désire depuis très longtemps. J’ai répondu oui à tous les appels à me convertir au Seigneur qui m’ont été adressés. Ce qu’on m’a dit de faire, je l’ai fait, mais il ne s’est rien passé, cela n’a rien changé…
– Madame, pouvons-nous lire ensemble encore un passage de la Bible ?
Le prédicateur lu le premier verset en tête de ce feuillet et lui demanda :
– Jésus est venu pour vous, n’est-ce pas vrai ?
A ce moment, elle confessa qu’elle n’était pas en mesure de se libérer d’une vie déréglée.
– Mais rien n’est trop difficile pour Dieu. Il y a devant vous, certainement, un pas difficile à faire : reconnaître les péchés que vous avez commis, vous repentir (ou vous convertir), les confesser à Dieu et Lui demander son aide ; Lui dire votre ardent désir de changer de vie…
– Mais personne ne m’a jamais dit cela ! On m’a dit de croire en Jésus, mais pas de me repentir !
– Croire en Jésus signifie croire que, en Lui, Dieu a pris la forme d’un homme, qu’Il a accepté de mourir pour payer pour nos péchés, d’en subir, lui-même, le châtiment. Mais il faut d’abord être convaincus que nous sommes des pécheurs perdus et que nous avons besoin d’un Sauveur. Alors nous estimerons toutes choses comme Lui-même le fait ; non seulement pour constater notre état de pécheurs perdus, mais afin de juger et abandonner les choses qui ne sont pas compatibles avec ce qu’Il est.
La repentance et la foi, voilà les deux fondements qui permettent à Dieu de nous pardonner et de nous accueillir comme ses enfants.

D’après « Il buon seme » Mars 2019