DSC03152

 

Comment l’homme sera-t-il juste devant Dieu ? Job 9. 2.
Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Tous ceux qui croient sont justifiés gratuitement par Sa grâce, par la rédemption qui est dans le Christ Jésus, lui que Dieu a présenté pour propitiatoire, par la foi en son sang… en vue de montrer sa justice dans le temps présent, de sorte qu’il est juste et qu’il justifie celui qui est de la foi en Jésus. Rom. 3. 23 à 26.

 

QU’EST-CE QUE LA JUSTIFICATION ?

 

Job vivait d’une manière droite, dans la crainte de Dieu, autant que cela était possible pour un être humain. Cependant, il ressentait que cela ne faisait pas de lui une personne juste devant Dieu. C’est ce qui le poussait à poser cette question au sujet de la justification devant Dieu : « Comment l’homme sera-t-il juste devant Dieu ? ». Job se reconnaît comme étant lui-même un pécheur, et ainsi il se demande : « Qui est-ce qui tirera de l’impur un [homme] pur ? Pas un ! » (Job 14. 4).
La seule justice valable, devant Dieu et pour l’éternité, ne peut être atteinte par les propres efforts de l’homme. Elle doit venir de Dieu Lui-même. Comment cela peut-il s’effectuer ?
Dieu peut-Il simplement, à cause de Son amour, déclarer que quelqu’un est juste, sans s’occuper de la question du péché ? – Non ! Autrement il n’y aurait pas de réparation pour tous les crimes de l’histoire du monde et toutes les actions coupables de chaque individu. Ce serait se moquer de la justice : la justification serait impossible. Mais Dieu ne peut pas renoncer à Sa justice.
Pourrait-on supposer que Dieu agisse en justice envers nous en nous faisant passer en jugement selon nos œuvres, inscrites dans Ses « livres » ? Nous serions alors perdus ; nous recevrions la juste récompense de nos œuvres pour l’éternité. Où serait alors l’amour de Dieu ?
Comment Dieu peut-Il déclarer justes des pécheurs sans mettre Sa justice de côté ? Comment pouvons-nous trouver de l’aide dans notre profond besoin ? Nous ne pouvons trouver aucune échappatoire. Nous ne pouvons imaginer aucun moyen par lequel Dieu puisse montrer Sa justice infinie, sans que ce soit aux dépens de Son amour. Mais Dieu a une ressource qui permet de résoudre cette difficulté apparemment insurmontable. La connaissez-vous ?

Dieu a donné un moyen, la « propitiation », afin que l’homme coupable puisse être déclaré juste. C’est pour cela que Dieu a envoyé vers nous Son Fils, Jésus Christ, qui est allé jusqu’à la mort pour le pécheur, et dont le sang a été versé pour expier les péchés. Le jugement de Dieu est tombé sur Lui quand Il a pris la place des pécheurs perdus et a porté leur culpabilité. Sa mort témoigne que Dieu n’a pas laissé un seul péché impuni. Les justes exigences de Dieu ont été satisfaites. C’est pourquoi Dieu est tout à la fois un Dieu de grâce et de justice en nous manifestant Son amour, et en nous offrant la justification de nos péchés et un salut éternel.
Ce n’est que par la foi en Jésus et en la valeur de Son sang que nous pouvons être déclarés justes (Rom. 3. 24 et 25). Mais Son œuvre de rédemption ne s’applique pas automatiquement à nous. Nous devons tout d’abord reconnaître notre incapacité à nous tenir devant Dieu avec notre propre justice, même si nous nous sommes efforcés de vivre une vie honorable.
Nous ne pouvons pas nous confier en nous-mêmes lorsqu’il s’agit de la justice de Dieu, mais seulement dans le Seigneur Jésus et dans Sa mort pour nous. Cela est humiliant pour notre orgueil ! Mais quiconque s’incline devant Dieu et croit en Jésus Christ, est déclaré libéré de toute culpabilité.

D’après « The Good Seed » avril 2015