DSC03170

 

 

QUELQUES MANIÈRES DIFFÉRENTES DE DONNER

 

1. La manière irréfléchie. Donner à tort et à travers, à tout ce qui se présente, sans s’enquérir de la valeur de l’œuvre ou des personnes auxquelles on donne.
2. La manière impulsive. Donner sous l’impression de la pitié, de la sensibilité ou de l’affection, subitement éveillées – mais sans beaucoup de réflexion.
3. La manière paresseuse. Se joindre à un effort collectif pour ramasser des fonds pour de bonnes œuvres, efforts traduits par des ventes, des concerts, des fêtes quelconques.
4. La manière du sacrifice. Renoncer à certains objets de luxe et en donner le prix à Dieu. Ceci conduit souvent à l’ascétisme et à l’orgueil spirituel.
5. La manière systématique. Mettre à part, comme une offrande à Dieu, une portion définie de nos gains ou revenus : le dixième, le cinquième, le quart ou la moitié, selon les charges que l’on a ou que l’on n’a pas. Ceci s’adapte à tout le monde, riches et pauvres. Et si cette « manière » était pratiquée, l’œuvre de Dieu en recevrait un élan considérable.

« Que, chaque premier jour de la semaine, chacun de vous mette de côté, chez lui, sur ce qu’il aura gagné, … pour… des collectes » (1 Cor. 16. 2).

D’après la Bonne Revue 1922