DSC01678

 

Que la parole du Christ habite en vous richement, vous enseignant et vous exhortant l’un l’autre en toute sagesse, par des psaumes, des hymnes, des cantiques spirituels, chantant de vos cœurs à Dieu dans un esprit de grâce. Col. 3. 16

 

MON DIEU, PLUS PRÈS DE TOI

 

Notre père aimait nous raconter certains épisodes de la guerre, et en particulier quelques expériences qui l’avaient impressionné et encouragé malgré la cruauté des temps.
Sa compagnie se trouvait un jour en première ligne du front et avait reçu la visite de l’aumônier. Le lieutenant avait autorisé les hommes qui le souhaitaient à se regrouper, une dizaine, dans un petit bosquet tout proche d’où ils pouvaient être rappelés d’un instant à l’autre. L’aumônier leur parla du Seigneur Jésus et de sa promesse d’être constamment près des siens, quel que soit le lieu. Après une lecture de la Bible et une prière il proposa le chant d’un cantique. Tout le monde fut d’accord pour choisir un cantique universellement connu :

Mon Dieu, plus près de toi, c’est le cri de ma foi.
Donne-moi ton secours, soutiens ma foi.

Le chant s’éleva, d’abord timide, à peine audible, puis il prit de la force et c’est finalement à pleine voix que les soldats chantèrent le refrain :

Dans le jour où l’épreuve déborde comme un fleuve,
Garde-moi près de toi, plus près de toi.

Les soldats rejoignirent leur poste. Mais tout à coup s’éleva des lignes d’en face le même cantique chanté dans une autre langue. C’était le chant de la foi, celui qui n’a pas de frontière, celui qui unit tous les croyants dans une même communion sous la protection d’un même Père, le Dieu et Père de notre Sauveur et Seigneur Jésus Christ.

D’après La Bonne Semence Juillet 2019
Éditeur : Bibles et Publications Chrétiennes (http://www.labonnesemence.com)