DSC02027

 

Par un seul homme, le péché est entré dans le monde, et par le péché, la mort,… et la mort a passé à tous les hommes, en ce que tous ont péché. Rom. 5. 12.
Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de grâce de Dieu, c’est la vie éternelle dans le christ Jésus, notre Seigneur. Rom. 6. 23.

MENSONGE ET MEURTRE, VÉRITÉ ET VIE

 

Dieu avait placé Adam et Ève dans un jardin merveilleux. Il leur avait permis de manger du fruit de tous les arbres, sauf d’un seul. Et Il les avait avertis qu’ils mourraient s’ils en mangeaient (Gen. 2. 17). Puis Satan est venu pour instiller le doute dans leur cœur : « Vous ne mourrez pas… Vous serez comme Dieu » (Gen. 3. 4 et 5). Adam et Ève ont alors mangé du fruit défendu. Qui disait la vérité ? Plus tard, la réponse à cette question est apparue clairement.
Ève a donné naissance à deux fils, Caïn et Abel. Un jour, dans les champs, Caïn a frappé son frère et l’a tué. Dieu a demandé à Caïn où était son frère. Il a répondu qu’il ne savait pas. Le péché et la mort étaient entrés dans le monde. La Genèse nous apprend qu’Adam a fini par mourir (5. 5). Puis l’histoire de ses descendants nous est rapportée. Nous lisons, comme un refrain : « Il vécut X années ; et il mourut ».
Dieu avait dit la vérité et Satan avait menti.
Aujourd’hui le monde manifeste les caractères du maître qu’il a choisi, Satan, le menteur et le meurtrier (voir Jean 8. 44). Nous n’avons qu’à écouter les nouvelles pour constater que notre monde actuel se débat avec les meurtres et le mensonge. Comment ne pas désespérer devant une telle situation ?
Non ! Écoutez ce que dit Jésus, qui est « le chemin, et la vérité, et la vie » (Jean 14. 6) : « celui qui croit en moi, même s’il est mort, vivra » (Jean 11. 25). Il est « le chemin, et la vérité, et la vie » (Jean 14. 6). Jésus accorde la vie éternelle à tous ceux qui mettent leur confiance en Lui. C’est le message de l’évangile, écrit pour nous tous.

D’après « The Good Seed » février 2020