DSC03168

 

(Jésus dit) : Je ferai la demande au Père, et il vous donnera un autre Consolateur, pour être avec vous éternellement, l’Esprit de vérité. Jean 14. 16.

 

L’ŒUVRE DE L’ESPRIT SAINT

 

L’Esprit Saint remplace le Seigneur sur la terre dans ce qu’Il accomplissait quand Il était avec Ses disciples. Après la glorification du Seigneur Jésus dans le ciel, « L’Esprit de vérité » nous a été donné par Dieu le Père « pour être avec vous (les croyants) éternellement » (Jean 14. 16) et pour demeurer en eux : « Il demeure auprès de vous et… il sera en vous » (Jean 14. 17).
Les fonctions de ce « Consolateur » sont décrites dans les versets suivants :
– « L’Esprit Saint… vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit » (14. 26).
– « Il rendra témoignage de moi » (15. 26).
– « Il confondra (ou convaincra, produira les preuves irréfutables) le monde au sujet du péché, de la justice et du jugement » (16. 8).
– « Il vous conduira dans toute la vérité… et vous annoncera ce qui va arriver » (16. 13).
– « Celui-là me glorifiera ; car il prendra de ce qui est à moi et vous l’annoncera » (16. 14).
L’Esprit Saint est comme un « sceau » que Dieu met sur toute personne qui croit en Jésus, comme le signe que cette personne Lui appartient.
Il est aussi les « arrhes », la garantie, des biens célestes que Dieu donnera en héritage aux croyants : « Ayant cru, vous avez été scellés du Saint Esprit de la promesse qui est les arrhes de notre héritage » (Éph. 1. 13 et 14).
C’est le Saint Esprit qui nous fait comprendre la Parole de Dieu, et par Son témoignage en nous, nous connaissons la relation que nous avons avec Dieu par le moyen de la foi.
« Pour vous… la même onction [le Saint Esprit] vous enseigne à l’égard de tout » (1 Jean 2. 27) ; « Vous avez reçu l’esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba, Père ! L’Esprit lui-même rend témoignage avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Rom. 8. 15 et 16).
« Par ceci nous savons qu’il [Dieu] demeure en nous : c’est par l’Esprit qu’il nous a donné » (1 Jean 3. 24) ; « Par ceci nous savons que nous demeurons en lui [Dieu] et lui en nous : c’est qu’il nous a donné de son Esprit » (1 Jean 4. 13).
L’Esprit Saint est aussi la puissance qui opère dans la vie de chaque croyant, et Son action ne doit être ni « attristée » ni « éteinte ».
Il agit dans le cœur des rachetés du Seigneur pour développer en eux des affections sincères pour leur Sauveur, et pour les conduire à désirer plus ardemment Son retour. « L’Esprit et l’Épouse disent : Viens » (Apoc. 22. 17).

 

D’après « Il buon seme » août 2015