OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

L’HOMME QUI NE RECULA PAS

« Et Benaïa monta et frappa le lion dans la fosse en un jour de neige » (2 Sam. 23. 30).

 

Benaïa fit une chose difficile, dans un lieu difficile et dans des circonstances difficiles.
Il frappa le lion. C’était une chose difficile ; mais la Bible mentionne divers cas où un lion a été tué.
Quelques hommes de valeur que Dieu a utilisés, ont vaincu dans leur carrière un lion. Samson tua un lion et plus tard trouva comme résultat de sa victoire du miel dans son corps mort. David frappa aussi bien le lion que l’ours et fut exercé par cette victoire et fortifié pour aller à la rencontre du géant Goliath.
Aussi le Seigneur Jésus a vaincu, celui qui, au sens figuré, est comme le lion rugissant qui rôde et cherche qui il pourra dévorer. De même un « lion » est encore toujours sur les traces du peuple de Dieu et nous sommes invités à lui résister fermement par la foi.
Bien des fois l’ennemi nous attaque par les tentations. Nous tous dans notre vie journalière nous avons à faire de différentes manières à de telles tentations. Satan cherche à s’insinuer dans notre cœur d’une manière rusée et sournoise – mais aussi de temps en temps par une attaque brusque et violente, ainsi que le jeune lion de Samson qui rugissait. Pensons aux tentations de notre chair qui peuvent nous faire tomber tout à coup.
Parce que maints croyants sont dans un combat intérieur en voyant les tentations, qui les guettent souvent comme un lion sur le chemin, pour ceux qui restent ferme, une riche bénédiction est promise.
« Bienheureux l’homme qui endure la tentation ! car quand il aura été manifesté fidèle par l’épreuve, il recevra la couronne de vie, qui est promise à ceux qui l’aiment » (Jacques 1. 12).
Nous ne pouvons pas mener une vie de vainqueur par nos propres forces et notre propre sagesse. Nous devons nous appuyer sur l’aide et la force du Seigneur, par lesquelles nous pourrons vaincre dans le combat spirituel. La vie chrétienne journalière est l’occasion suffisante pour un véritable « paganisme ».
Peut-être que plusieurs, qui lisent ces lignes, désirent dès maintenant mener une vie victorieuse jusqu’ici, mais le désir seul ne va pas loin. Il faut plus que cela. Se tenir consciemment devant Dieu, avoir à faire personnellement avec Lui est le moyen par lequel Il fera de toi et de moi un vainqueur, un victorieux.
Benaïa frappa le lion dans un endroit difficile, dans une fosse. Il n’y avait pas l’occasion de reculer. C’était un combat sans issue de fuite, sans trêve. Là, combattre signifiait vaincre ou mourir. Mais par la force de Dieu, Benaïa eut la victoire et cela pourrait être aussi notre cas.
Quelques-uns parmi nous doivent vivre pour Dieu dans des lieux difficiles et travailler là où il y a peu d’aide et d’encouragement venant des autres. Mais le Seigneur sait cela et dit :
« Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans l’infirmité ».
Benaïa frappa le lion dans des circonstances difficiles, par un jour de neige. Les circonstances à ce moment précis étaient contre lui. Un jour de neige est un jour froid, tout à fait inhabituel pour les habitants des pays chauds. Ainsi plus d’un croyant doit vivre dans des circonstances difficiles pour Dieu et il abandonne le témoignage, sans que personne ne soit à son côté pour l’aider et l’encourager.
Reprends courage ! Dans de telles circonstances Benaïa a combattu et a eu la victoire et Dieu nous l’a rapporté pour nous stimuler.

Der Herr ist nahe
Septembre 2014