DSC01678

 

« Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » 1 Jean 5. 13.

 

LETTRE À UN AMI PERTURBÉ

 

« Tu me demandes comment tu peux être absolument certain que Dieu t’a pardonné, car tu es épouvanté quand tu penses au mal que tu as fait.
La Bible te répond que Dieu t’a pardonné en vertu du sacrifice de Son Fils, Jésus Christ, et non par les efforts que tu pourrais faire pour t’améliorer ou en observant des règles religieuses déterminées. Dieu t’a cherché quand tu étais loin de Lui, tu as cru et Lui t’a sauvé parce qu’Il t’aime, même s’il déteste le mal que tu as commis. Et il te fait grâce, c’est-à-dire qu’Il te pardonne sans que tu l’aies mérité.
Puisqu’Il est juste, Il ne peut simplement pas oublier le mal, comme nous le faisons. Il a Lui-même préparé un moyen pour rendre juste le coupable sans ressources : Il a offert le sacrifice qui apporte la paix ; c’est le Seigneur Jésus qui, devenu semblable à un homme (quoique sans péché), a subi de la part de Dieu, à notre place, le jugement que nous méritions (1 Pier. 1. 18 à 21).
La seule chose qui t’est demandée c’est de prendre Dieu au mot et de croire à ce qu’Il dit dans la Bible. Si tu te repens devant Dieu et que tu acceptes le Seigneur Jésus comme ton Sauveur, Dieu te pardonne et te considère comme juste, te donnant la possibilité de commencer une nouvelle vie avec Lui. Tu peux en être certain car Dieu ne peut mentir ; mettre en doute Son offre de salut c’est comme faire de Lui un menteur et même porter outrage à Son amour. A la repentance et à la foi doivent succéder, évidemment, un changement de vie qui honore Son Nom et fasse de toi Son témoin, fiable et conséquent.
Sois tranquille, mon ami ! c’est à une relation de confiance avec Lui que Dieu t’appelle ; et Il ne te décevra pas ! »

D’après « Il buon seme » Juillet 2019