DSC01537

 

Ce fut à Antioche premièrement que les disciples furent nommés chrétiens. Act. 11. 26.

 

LES CHRÉTIENS

 

Le mot « « chrétien » » signifie « « disciple de Christ ». A Antioche, une ancienne métropole où l’on parlait le grec, ce nom fut donné à ceux qui reconnaissaient Jésus comme le Christ, le Sauveur envoyé par Dieu. Il a apporté « la grâce et la vérité », mais les hommes l’ont rejeté et crucifié. Dieu, cependant, L’a ressuscité et L’a reçu dans le ciel. Depuis ce moment-là, Il a été prêché dans le monde entier.
Il y a peu de chances que ce soit les Juifs qui aient donné aux disciples de Jésus de Nazareth le nom de « chrétiens », car eux-mêmes attendaient leur Christ, mot grec qui traduit le mot hébreu « Messie », qui avait été annoncé par les prophètes. Mais ils ont refusé de reconnaître le Messie dans la Personne de Jésus.
Pendant ce temps, l’évangile s’était répandu au-delà des frontières d’Israël. De nombreuses personnes des contrées environnantes l’ont entendu et beaucoup l’ont cru. Ces croyants, qu’ils aient été d’origine juive ou de nations païennes, furent appelés « chrétiens » par les habitants du pays où ils vivaient.
Ce titre fut probablement utilisé aussi, avec mépris, pour ceux qui, comme chrétiens, adoraient comme leur Dieu Celui qui avait été crucifié. Mais quel titre d’honneur pour les disciples de Christ !
Depuis des siècles, le terme « chrétien » désigne, d’une façon générale, d’innombrables personnes, quoiqu’il ait perdu beaucoup de sa signification au cours du temps. Ceux qui ont été rachetés par Christ devraient porter ce nom d’une manière digne de Lui, en Le suivant réellement.
« Si quelqu’un souffre comme chrétien, qu’il n’en ait pas honte, mais qu’il glorifie Dieu en ce nom » (1 Pier. 4. 16).

 

D’après « The Good Seed » juillet 2020