IMG_4711

Bienheureux l’homme qui endure l’épreuve (ou : tentation) ; car, lorsque, mis à l’épreuve, il aura été manifesté fidèle, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l’aiment. Jac. 1. 12.

L’ÉPREUVE

La tentation dont il est parlé dans ce verset est un test de foi. Elle vient de Dieu et c’est Lui qui la permet. Ce n’est pas quelque chose que nous désirons nous-mêmes ; elle peut être accompagnée par un profond exercice de cœur, parfois même accompagnée de larmes.

Notre réaction naturelle, c’est d’essayer de nous débarrasser aussi vite que possible de cette épreuve. Nous éprouvons qu’elle est désagréable. Mais Dieu en juge autrement ; aussi ce sera pour notre profit si nous apprenons à voir l’épreuve du point de vue de Dieu.

Comment devrions-nous nous conduire à l’heure de l’épreuve ? – Dieu dit : Supportez-là ; acceptez-là comme venant de Moi-même, vous confiant en mon amour pour vous.

Quel est le but de l’épreuve ? – La foi du chrétien devrait être visible, et être démontrée comme étant véritable et patiente. C’est la condition pour recevoir l’approbation de Dieu.

De plus, nous apprenons comment le cœur peut être rempli de la paix de Dieu en toutes circonstances, quoique cela puisse ne pas se manifester immédiatement.

Cependant, si nous nous rebellons contre l’épreuve, nous montrons que nous ne voulons pas nous soumettre à la volonté de Dieu pour les circonstances de notre vie. Nous doutons de Son amour. Il y a alors le danger que la rébellion de notre cœur nous conduise à chercher de l’aide dans un chemin de propre volonté et de péché.

Que le Seigneur nous accorde un cœur qui se satisfasse d’être assuré de l’amour de Dieu, et qui se repose sur Lui dans le temps de l’épreuve. Laissons-Lui le résultat final de la tentation. Et si nous sommes restés fidèles à travers l’épreuve, nous recevrons une récompense de Sa part.

D’après « The Good Seed » octobre 2013

Espace Pour Tous

Mots clés : test de foi, paix de Dieu, fidèle