OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Écoute ceci, Job ; tiens-toi là et discerne les œuvres merveilleuses de Dieu. Sais-tu comment Dieu les a disposées et comment il fait briller l’éclair de sa nuée ?… As-tu étendu avec lui la voûte céleste, aussi ferme qu’un miroir de fonte ?… Il suspend la terre sur le néant. Job 37. 14, 15, 18 ; 26. 7.

 

LE MÉCANISME DES CIEUX

 

Les étoiles obéissent à des lois extrêmement précises, que les astronomes ont traduites en calculs scientifiques. La régularité de leurs mouvements est l’une des grandes merveilles de la création. Leur stabilité dans leur orbite témoigne de la puissance et de la fidélité de Dieu, qui assure en permanence les conditions nécessaires pour le maintien de la vie sur la terre. « Et Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue des cieux pour séparer le jour d’avec la nuit, et qu’ils soient pour signes et pour saisons déterminées » (Gen. 1. 14).
L’étude des lois de la gravitation universelle, établie par Newton, est basée sur sa foi en un Dieu qui maintient l’ordre dans toute la création avec une sagesse infinie. Quand il a communiqué les résultats de son travail à son ami Halley (d’après lequel est nommée la fameuse comète), il savait que ce dernier pourrait employer ces lois pour calculer l’orbite des corps célestes. Il était certain que Dieu prouverait sa fidélité par la manière dont Il réglait le mouvement des étoiles.
L’homme rejette son Créateur. Mais Dieu ne se lasse jamais d’interpeller Sa créature : « Ainsi dit l’Éternel qui a créé les cieux, le Dieu qui a formé la terre… Moi, je suis l’Éternel, et il n’y en a pas d’autre… de Dieu juste et sauveur, il n’y en a point, si ce n’est moi » (És. 45. 18, 21).

D’après « The Good Seed » juillet 2020