DSC03155

 

L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul  ;  je lui ferai une aide qui lui corresponde. Gen. 2. 18.
L’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils seront une seule chair. Gen. 2. 24.

 

LE MARIAGE, UNE UNION VOULUE PAR DIEU

 

Se marier signifie s’unir. C’est l’union officielle, publique, entre un homme et une femme, pour la vie sur la terre. Elle est reconnue par Dieu. C’est un lien établi par Lui. Jésus nous dit : « Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas » (Mat. 19. 6). C’est dans ce cadre du mariage que Dieu a prévu que se vive la sexualité, avec le grand bonheur d’avoir des enfants (Gen. 1. 28). L’amour des époux se vit dans une réelle communion de l’âme, de l’esprit et du corps. Ce que l’on appelle aujourd’hui faire l’amour, en dehors des liens du mariage, est désigné dans la Bible sous le terme de fornication, ou d’adultère. On peut se poser la question : – Avec de telles limitations, Dieu veut-il vraiment notre bonheur ? Et puis, tant de mariages, même entre chrétiens, finissent mal… Alors vaut-il la peine de se marier  ?
– Dieu n’a-t-il pas formé avec amour et sagesse le premier couple, et tout prévu pour son bonheur  ? Qui saurait mieux que notre Dieu Créateur écrire notre « feuille de route » ?
La Bible ne présente pas le mariage comme une clé pour être heureux quelle que soit notre conduite. Elle nous dit dans quelles conditions l’amour des époux peut s’épanouir, s’enrichir. Par exemple, en reconnaissant le caractère exclusif du mariage – l’homme et sa femme – et la complémentarité des époux dans le couple. Rechercher la volonté de Dieu pour la vivre sera toujours source de bénédiction.
Vivre en couple sans se marier laisse la possibilité d’un engagement limité. Mais le mariage que Dieu puisse approuver implique un engagement total, pour la vie, et un amour fidèle, qui compte sur Sa grâce.

D’après la Bonne Semence Avril 2020
Éditeur : Bibles et Publications Chrétiennes (http://www.labonnesemence.com)