OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La parole de Dieu est vivante et opérante, et plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants, et atteignant jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit… et elle discerne les pensées et les intentions du cœur. Héb. 4. 12.

 

LAISSEZ-LA SE DÉFENDRE ELLE-MÊME

 

« Il n’est pas nécessaire de prendre la défense d’un lion ; le lion sait se défendre seul ! » disait un prédicateur. La Bible a été l’objet d’innombrables attaques ; on a cherché à la faire disparaître, mais on n’y est pas arrivé. Aujourd’hui, de nombreuses personnes soulèvent des doutes sur ce qu’elle affirme être : la Parole de Dieu. La Bible a suffisamment d’autorité pour se défendre toute seule. Il est inutile de chercher à la défendre par des arguments humains, théologiques ou philosophiques. Qui penserait pouvoir éclairer le soleil avec la lumière d’une bougie ?
Peut-être vous demandez-vous si la Bible est vraiment la Parole de Dieu ; soumettez-là à un test très simple : lisez-là !
La Bible ne peut être comparée à aucun autre livre. Elle a en elle-même une grande force de persuasion. Elle s’adresse à la conscience et au cœur du lecteur et lui parle personnellement. Elle est « vivante et opérante », elle pénètre et agit jusqu’au fond de notre cœur. Elle peut nous donner la sagesse « à salut, par la foi qui est dans le christ Jésus. Toute écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre… pour instruire dans la justice » (2 Tim. 3. 15 et 16). Ne l’empêchons pas de s’imposer à nous avec son autorité divine.
Ce n’est pas nous qui pouvons la juger, c’est l’Écriture qui nous juge ! Beaucoup de ceux qui voulaient démontrer que la Bible n’avait aucune valeur ont été confus et ont dû admettre leur erreur. La Bible nous remet en question. Elle parle à la conscience et met en lumière l’état véritable de chacun de nous, pécheurs et coupables. Et la réponse qu’elle attend de nous, c’est la foi (Héb. 4. 2).

D’après « Il buon seme » janvier 2020