OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

« Ô Dieu, tu nous as éprouvés, tu nous as affinés comme on affine l’argent » Ps. 66. 10.
« … l’épreuve de votre foi, bien plus précieuse que celle de l’or qui périt et qui toutefois est éprouvé par le feu » 1 Pier. 1. 7.

 

L’AFFINAGE

 

La valeur d’un métal précieux se détermine en principe par sa pureté. Dans la nature, les métaux se trouvent en majeure partie sous la forme d’un mélange ou bien associés à des matériaux moins nobles ; c’est pour cela que l’or et l’argent en particulier, sont soumis à « l’affinage ». Cette opération consiste en une fusion à température très élevée afin de séparer les divers éléments : ceux qui sont précieux de ceux qui sont communs.
La Parole nous instruit sur cette vérité : Dieu peut nous soumettre à l’épreuve afin de mettre en évidence en nous ce qui est à son honneur et ce qui ne l’est pas. Ces épreuves peuvent être douloureuses, mais elles seront utiles dans la mesure où nous comprendrons que Dieu veut nous approcher de Lui et ôter de notre vie tout ce qui n’est pas en accord avec les exigences de Sa sainteté.
Pour ce qui nous concerne, nous possédons, pour être « affinés », quelque chose de mieux que la cuisson des métaux précieux : nous possédons les paroles pures et parfaites du Seigneur, qui se trouvent dans la Bible. Quand elles sont comparées à l’argent, il est écrit qu’il s’agit d’« un argent affiné dans le creuset de terre, coulé (ou : purifié) sept fois » (Ps. 12. 6).
Regardons à Christ devenu Homme sur la terre, parfaitement pur et saint ; Il pouvait dire, en s’adressant à Dieu, selon la parole prophétique du psalmiste : « Tu as sondé mon cœur, tu m’as visité de nuit ; tu m’as éprouvé au creuset, tu n’as rien trouvé ; ma pensée ne va pas au delà de ma parole » (Ps. 1. 3). Toutes les souffrances auxquelles le Seigneur Jésus a été soumises n’ont fait que confirmer sa parfaite pureté.
Dieu soit béni de nous avoir donné un tel Sauveur !

D’après « Il buon seme » septembre 2017