IMG_2329

 

LA PURETÉ

 

Encouragement à rester pur dans les relations garçons-filles :

« Garde ton cœur plus que tout ce que l’on garde, car de lui sont les issues de la vie » (Prov. 4. 23).
Quand nous cultivons une relation avec un garçon ou une fille, nos sentiments peuvent alors s’approfondir, et il arrive un moment où on ne peut plus s’en défaire et on est entraîné.
Samson se disait : « Je m’en irai comme les autres fois, et je me dégagerai. Or il ne savait pas que l’Éternel s’était retiré de lui » (Juges 16. 20).
Il n’a pas pu se dégager, on lui a crevé les yeux et il a tourné la meule dans la maison des prisonniers. Triste fin !
Il est important de réaliser que nous ne sommes pas forts : demandons au Seigneur de nous garder.

Les parents doivent prier pour leurs enfants car nous sommes dans un monde difficile. Cependant le Seigneur est fidèle, appuyons-nous sur Ses promesses.
Daniel et Joseph ont recherché la force auprès de Dieu chaque jour, cela leur a permis d’être fidèles.
Le Seigneur n’est jamais notre débiteur, il nous rend toujours beaucoup plus que ce que nous lui donnons.
La joie et la paix qu’il nous donne, quand nous lui obéissons, a un grand prix.

Le flirt ou le copinage n’est pas selon le Seigneur, c’est très dangereux.
Une relation entre un jeune homme ou une jeune fille commence par des fiançailles puis se continue avec le mariage.
On peut voir différents mariages : simplement un mariage dans le créateur, un homme et une femme s’unissent. Ensuite deux chrétiens s’unissent, ils ont un Sauveur commun mais ce n’est pas suffisant.
Le Seigneur désire que votre mariage soit « dans le Seigneur » (1 Cor. 7. 39), c’est-à-dire que dans vos vies vous le reconnaissiez chacun comme votre Seigneur.
Que le Seigneur vous garde dans tous vos sentiments !

Encouragement à rester pur dans ce que nous regardons, lisons ou écoutons :

Qui n’a pas ressenti que le monde nous oppresse ? Que le monde qui nous entoure est profondément impur ?

Veillons à ce que nous regardons ! On est frappé de voir lorsque l’on va sur internet toutes les choses impures qui apparaissent sur l’écran sans même que nous le cherchions ! Parfois nous pouvons être tentés de regarder des choses impures sur ordinateur et l’on se dit intérieurement : personne ne le verra ! N’oublions pas que si même ceux qui nous entoure ne le voit pas, Dieu, Lui, voit tout ! Dans l’Ancien Testament nous lisons : « Tu connais mon sentier et mon coucher, et tu es au fait de toutes mes voies » (Ps. 139. 3).
Le Nouveau Testament confirme : « Toutes choses sont nues et découvertes aux yeux de celui à qui nous avons affaire » (Héb. 4. 13).

Par ailleurs, regarder quelque chose d’impur souille, que ce soit sur ordinateur, à la télévision ou au cinéma.
La Bible est claire à ce sujet : « Chacun est tenté, étant attiré et amorcé par sa propre convoitise ; puis la convoitise, ayant conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort » (Jac. 1. 14). Prenons garde, l’amorce peut être quelque chose d’attrayant pour notre chair. Comme un poisson nous pouvons être pris dans un filet et cela conduit au péché et à la mort. Ne disons pas : je suis fort, je ne serai pas pris au piège. Lorsque l’on s’occupe de choses impures, il y a une attirance. La Bible appelle cela : « les délices du péché » (Héb. 11. 25). Cela nous conduira plus loin que ce que nous pensons et nous entraînera dans le péché !

Veillons à ce que nous lisons ! Beaucoup de lectures, même s’il n’y a pas d’écran, peuvent nous souiller. Il peut même y avoir de bonnes choses mais… il y en a de mauvaises et « la mort est dans la marmite » (2 Rois 4. 40). Autrement dit il y a du poison pour notre âme dedans. Il faut se poser la question suivante : pensons-nous toujours à savoir faire la différence entre ce qui est bon et mauvais ?

Le remède pour être délivré du mal est d’être occupé du bien. « Au reste, frères, toutes les choses qui sont vraies, toutes les choses qui sont vénérables, toutes les choses qui sont justes, toutes les choses qui sont pures, toutes les choses qui sont aimables, toutes les choses qui sont de bonne renommée, – s’il y a quelque vertu et quelque louange, – que ces choses occupent vos pensées.» (Phil. 4. 8).
Dans la vie, il faut faire des choix tous les jours, il faut arrêter dans son cœur de ne pas se souiller (Dan. 1. 8).

Veillons à ce que nous écoutons ! Que ce soit des musiques qui nous éloignent du Seigneur et de sa communion, que ce soit des paroles légères que nous entendons. Bien souvent, dans ce domaine, on peut être souillé sans le vouloir. Nous sommes au milieu d’un monde impur et bien des choses nous assaillent. Nous avons besoin d’antidote contre le poison qui vient nous troubler tous les jours. Choisissons d’écouter ce qui est sain, ce qui va nous faire du bien à l’âme, telle ou telle réunion plutôt que telle ou telle musique. Prenons du temps pour prier, pour maintenir cette communion avec le Seigneur, pour lire Sa Parole : nous ne serons jamais déçus d’une telle décision !

Cher jeunes, veillez à rester purs ! Et si vous êtes tombés dans le mal, vous pouvez revenir au Seigneur : Il ne vous rejettera pas !
« Celui qui cache ses transgressions ne prospérera point, mais celui qui les confesse et les abandonne obtiendra miséricorde » (Prov. 28. 13).