OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moi, je suis la porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira, et il trouvera de la pâture. Jean 10. 9
Le Seigneur… est patient, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance.
2 Pierre 3. 9

 

LA PORTE DU PALAIS

Une petite fille de 5 ans allait se mettre au lit. Auparavant, l’enfant dit sa prière et y inclut une demande pour son grand-père, qui ne croyait pas en Christ : « Seigneur Jésus, s’il-te-plaît, ne ferme pas la porte de ton palais trop vite, afin que mon grand-père puisse encore y entrer ».
Sa prière nous rappelle un fait important : la porte du ciel est encore ouverte aujourd’hui. Mais il n’en sera pas toujours ainsi. La porte est ouverte, parce que Jésus Christ est mort pour les pécheurs. Et la patience de Dieu la maintient ouverte, car la volonté de Dieu est que « tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité » (1 Tim. 2. 4).
La petite fille avait compris cela et elle était préoccupée pour son grand-père incrédule. Peut-être ne se rendait-il pas compte qu’il était perdu à cause de ses péchés et qu’il avait besoin d’être sauvé. Peut-être était-il un homme honnête, qui jouissait du respect de ses voisins. S’humilier soi-même devant Dieu et admettre sa propre indignité est quelque chose de difficile pour les êtres orgueilleux que nous sommes. Certaines personnes s’offensent de ne pouvoir contribuer en aucune manière à leur salut éternel.
Peut-être que des prières régulières sont dites pour vous par vos parents ou vos proches, un collègue de travail, l’un de vos voisins. Une chose est certaine, vous concernant : Jésus Christ est mort pour vous et Il attend de vous que vous vous tourniez vers Lui.

D’après « The Good seed » Juillet 2017