IMG_0336

Comment l’homme sera-t-il juste devant Dieu ? Job 9. 2.
(Dieu dit : ) J’ai trouvé une propitiation. Job 33. 24.
Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Tous ceux qui croient sont justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est dans le Christ Jésus, lui que Dieu a présenté pour propitiatoire, par la foi en son sang… en vue de montrer sa justice dans le temps présent, de sorte qu’il est juste et qu’il justifie celui qui est de la foi en Jésus. Rom. 3. 23 à 26.

LA JUSTIFICATION PAR LA FOI

Job a vécu d’une manière droite et dans la crainte de Dieu, autant que cela est possible pour un homme. Cependant il avait le sentiment de ne pas être absolument juste devant Dieu. De là vient sa question : « Comment l’homme sera-t-il juste devant Dieu ? ».
Il se voyait lui-même comme un pécheur et il se demandait : « Qui est-ce qui tirera de l’impur un [homme] pur ? Pas un ! » (Job 14. 4).
L’homme ne peut pas obtenir par lui-même une justice qui puisse satisfaire Dieu. Elle doit venir de Dieu Lui-même. Mais comment ?
Dieu pourrait-il simplement déclarer dans Son amour que tous sont justes, sans que la question du péché soit prise en compte et réglée ? Non ! Sinon les crimes de l’histoire du monde et la culpabilité personnelle de chacun demeureraient sans être expiés. Quelle sorte de justice serait-ce là ? Dieu ne peut pas renoncer à Sa justice.
Mais supposez seulement que Dieu donne libre cours à Sa justice et nous juge selon ce qui est enregistré dans Ses « livres » !
Nous recevrions alors « ce que méritent les actes que nous avons commis » (Luc 23. 41). Cela prouverait difficilement l’amour de Dieu.
Alors, comment Dieu peut-Il, dans Son amour, déclarer juste le pécheur, sans renoncer à Sa justice ? N’avons-nous aucune possibilité d’échapper au sort que nous méritons ?…
Nous n’en voyons pas, mais Dieu a le moyen de se montrer parfaitement juste sans laisser de côté son amour. Connaissez-vous ce moyen ?

Les versets de l’épître aux Romains, chapitre 3, nous montrent que Dieu a fourni un moyen pour Se rendre propice à l’homme, afin que le pécheur puisse être déclaré juste.
Pour cela, Dieu a donné Son Fils, Jésus Christ, qui est entré dans la mort comme Substitut pour les pécheurs. Le sang de Jésus a été versé pour expier les péchés. Le châtiment de Dieu est tombé sur Lui quand Il a porté la culpabilité des pécheurs perdus, en prenant la place qu’ils méritaient.
La mort de Jésus Christ sur la croix témoigne du fait que Dieu ne laisse pas le moindre péché impuni. Ainsi, la justice de Dieu a été satisfaite. En déployant Son amour par le don de Son Fils et en nous offrant une pleine justification, Dieu est juste et en même temps plein de grâce.
Nous ne pouvons être déclarés justes que par la foi en Jésus Christ et en Son sang répandu. Son œuvre de rédemption ne nous est pas simplement et automatiquement imputée.
Comme Job, nous devons reconnaître que notre propre justice ne peut absolument pas nous rendre justes devant Dieu, même si nous nous efforçons de vivre une vie honorable.
Pour être justifiés devant Dieu, nous ne pouvons pas nous confier en nous-mêmes, mais seulement dans le Seigneur Jésus et dans la mort qu’Il a endurée à notre place. Cela peut paraître humiliant pour notre fierté.
Mais quiconque s’incline devant Dieu, croit en Jésus et en la vertu de Son sang, est déclaré libre de toute culpabilité.

D’après « The Good Seed » février 2008