IMG_20180223_204638

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Mat. 27. 46.

LA GRANDE QUESTION DE LA CROIX : « POURQUOI ? »

Quelle étonnante question ! Qui est celui qui parle ici ? Est-ce un pécheur ? – Pas du tout ! Un pécheur ne pose jamais cette question, pour une raison évidente, c’est que personne ne pourrait dire qu’il n’a pas mérité d’être abandonné par Dieu. En fait, c’est tout le contraire : c’est nous qui avons abandonné Dieu. Nous nous sommes éloignés de Lui par notre volonté d’indépendance.
La Personne qui pose cette question n’était pas un pécheur comme nous le sommes. C’était Jésus Christ, le Fils de Dieu Lui-même, qui a poussé ce cri sur la croix. Si nous y prêtons attention, nous pouvons comprendre le caractère unique de cette question : « Pourquoi ? »
Jésus Christ est le Saint et le Juste, qui n’a pas connu le péché, en qui il n’y a pas de péché et qui n’a jamais commis de péché. Le Fils de Dieu était absolument sans tache quant à Sa nature humaine. Il a vécu en parfaite harmonie avec Dieu dans toute Sa vie sur la terre. C’est ce qui rend ce « Pourquoi ? » insondable.
Après Son œuvre accomplie, le Fils de Dieu a expliqué à deux de Ses disciples qu’il fallait qu’Il « endure ces souffrances » (Luc 24. 26). Cette nécessité ne provenait pas de Sa Personne ou de Ses actes, mais de l’amour et de la sagesse de Dieu dans Son plan de rédemption des hommes pécheurs. Par amour pour nous, le Fils de Dieu s’est chargé de réaliser ce plan. Sur la croix, Christ a connu l’abandon de Dieu, ce que nous, pécheurs coupables, méritions et aurions dû endurer éternellement.
Quiconque vient se réfugier en Christ ne viendra pas en jugement, car Lui en a porté la peine à sa place. C’est ce qui explique ce cri qui touche nos cœurs : « Pourquoi ? ».

D’après « The Good Seed » avril 2014