IMG_7977

 

La grâce de notre Seigneur a surabondé. 1 Tim. 1. 14.

LA GRÂCE DU SEIGNEUR

 

Au verset 13 du 1er chapitre de cette épître, Paul décrit ce qu’il était auparavant : « un blasphémateur, et un persécuteur, et un outrageux ». Comme adepte des plus stricts de la religion juive, il avait rejeté Jésus Christ et persécuté ceux qui croyaient en Lui.
Puis il a fait la rencontre de Christ Lui-même. Cet évènement l’a complètement transformé. Depuis lors, Paul a loué la grâce de Dieu qui lui a apporté le pardon et a caractérisé sa vie. Il énumère à plusieurs reprises les éléments du salut par l’œuvre de Christ.
– La manière : par la grâce. « Vous êtes sauvés par la grâce, par la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu » (Éph. 2. 8) ;
– La source : par la grâce du Seigneur. « Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ : pour vous, lui qui était riche, a vécu dans la pauvreté, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis » (2 Cor. 8. 9) ;
– La plénitude : l’abondance de la grâce. « Là où le péché  abondait, la grâce a surabondé » (Rom. 5. 20) ;
– Le fruit : la paix et l’amour. « Ayant fait la paix par le sang de sa croix » (Col. 1. 20) ; « Or la fin de l’ordonnance, c’est l’amour, qui procède d’un cœur pur et d’une bonne conscience et d’une foi sincère » (1 Tim. 1. 5) ;
– La Personne centrale : « la foi et l’amour qui est dans le Christ Jésus » (1 Tim. 1. 14). La prière de Paul pour les croyants d’Éphèse était : « que le Christ habite, par la foi, dans vos cœurs, et que vous soyez enracinés et fondés dans l’amour » (Éph. 3. 17).
Paul a rendu ce témoignage : « Cette parole est certaine et digne d’être pleinement reçue : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi je suis le premier » (1 Tim. 1. 15).

D’après « The Good Seed » octobre 2017