DSC02943

 

Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits (Ps. 103. 2).
Qu’ils célèbrent l’Éternel pour sa bonté, et pour ses merveilles envers les fils des hommes  ! (Ps. 107. 8

 

LA BONNE ADRESSE

 

William Booth (1829-1912), fondateur de l’Armée du Salut, raconte dans une de ses lettres, avec le style de l’époque, une anecdote d’un grand intérêt pour nous aujourd’hui. Au cours d’un colloque entre responsables chrétiens, l’un d’entre eux avait parlé longuement des problèmes et des déceptions qu’il avait avec ses frères et sœurs dans la foi. Un autre poursuivit : « Je vois que le collègue qui vient de parler demeure dans la rue des Plaintes. J’y ai moi-même habité quelque temps, et jamais je ne m’y suis bien porté. L’air était malsain, la maison était humide et sombre, l’eau était mauvaise, les oiseaux n’y chantaient jamais, et moi-même, j’étais triste et de mauvaise humeur…
Mais j’ai déménagé, je suis allé habiter rue de la Reconnaissance et depuis lors, je me porte bien, ma famille aussi. L’air y est pur, l’eau y est claire, la maison est saine et exposée au soleil, les oiseaux chantent, et je suis heureux du matin au soir. Eh bien ! Si j’ai un conseil à donner à notre frère, c’est de déménager, lui aussi. Il y a beaucoup de maisons à louer dans la rue de la Reconnaissance, et s’il veut y venir, je suis sûr qu’il y sera transformé, et je serai moi-même très heureux de l’avoir comme voisin ».
Réfléchissons plus souvent aux multiples dons que Dieu nous fait. Plutôt que de nous lamenter sur ce qui nous manque ou sur ce qui ne va pas, efforçons-nous de faire le compte de ses bienfaits. Peut-être aussi pourrions-nous nous-mêmes apporter un peu d’amour, de joie, de paix dans notre rue ?

 

D’après la Bonne Semence Septembre 2019
Éditeur : Bibles et Publications Chrétiennes (http://www.labonnesemence.com)