IMG_1820

Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; il a été enseveli, et il a été ressuscité le troisième jour, selon les Écritures. 1 Cor. 15. 3 et 4.
Après avoir souffert, il (Jésus) se présenta lui-même (aux apôtres), vivant, avec beaucoup de preuves certaines : pendant quarante jours, il se montra à eux et leur parla. Act. 1. 3.

JÉSUS EST VIVANT

Quiconque lit la Bible avec attention et droiture de cœur doit reconnaître qu’elle contient des preuves nombreuses et précises de la résurrection de Jésus Christ. Tout d’abord, Sa tombe était vide. Les amis de Jésus l’ont confirmé, Ses ennemis même n’ont pu le nier, si bien qu’ils ont fait tout leur possible pour faire croire au peuple que Ses disciples avaient enlevé Son corps pendant que les gardes dormaient.
Au matin de la résurrection, son suaire et les linges qui avaient enveloppé le corps de Jésus ont été trouvés dans le tombeau. Ils étaient comme la chrysalide, désormais inutile, de laquelle le papillon venait de sortir. Lorsqu’il a vu cela, l’apôtre Jean a été convaincu, étant un témoin oculaire du fait : il « vit et crut » (Jean 20. 8).
Ensuite, le Seigneur Jésus ressuscité a été vu à plusieurs reprises. Il s’est présenté devant Ses disciples au moins une dizaine de fois, témoins « choisis par Dieu » (Act. 10. 41) et Il leur a parlé pendant quarante jours : « il se montra à eux et leur parla » (Act. 1. 3). Et cela les a transformés. Sa mort les avait laissés dans la crainte et la tristesse, abattus, déconcertés. Mais, après Sa résurrection, les voilà pleins de joie, de force et de courage pour agir dans la puissance de l’Esprit Saint, que Jésus avait promis d’envoyer quand Il serait retourné au ciel. Ni la prison, ni les menaces, ni la torture n’ont pu altérer en quoi que ce soit leur conviction que le Seigneur était réellement ressuscité.
Aujourd’hui encore, tous les chrétiens authentiques peuvent affirmer que Jésus est vivant. Sans l’avoir vu, ils L’ont rencontré par la foi et Il est devenu leur Sauveur, leur Seigneur, et la force de leur vie. Aujourd’hui encore on peut rencontrer le Seigneur en lisant l’Évangile et en croyant à Sa parole. L’avez-vous rencontré ?

D’après « Il Buon Seme » août 2011