PXL_20210904_154005639

 

 

 

DIEU RÉPOND À TOUTES NOS QUESTIONS

 

1. EN LUTTE AVEC MES QUESTIONS

(Dieu dit à Moïse :) Et maintenant, va… et je t’enseignerai ce que tu diras. Ex. 4. 12.
Toi, tu diras tout ce que je te commanderai. Ex. 7. 2.

– Je me tenais devant la petite église en briques. Mon cœur battait fort. Devais-je entrer dans cette église, ou non ? Est-ce que vraiment j’y trouverais une réponse aux questions avec lesquelles je me débattais ?
Comme la majeure partie des jeunes bengalais, j’ai été élevé dans l’Islam. Je priais cinq fois par jour, je jeûnais pendant le Ramadan, j’allais à la mosquée, mais mon cœur restait vide. Pourquoi cette insatisfaction continuelle ? Pourquoi ma religion ne me rendait-elle pas heureux ? Pourquoi, malgré mes efforts pour prier et observer le jeûne, n’étais-je pas convaincu d’agir comme il fallait ? Et pourquoi même mes frères me rejetaient, comme cela était arrivé à Joseph, ce personnage dont j’avais lu l’histoire dans la Bible ? N’étant pas sûr, jusqu’au dernier moment, qu’il soit sage ou non de pénétrer dans l’église, je finis par y entrer.
L’homme qui parlait s’interrompit brusquement, au beau milieu d’une phrase. Puis il recommença à parler, mais s’arrêta de nouveau. Les auditeurs commencèrent à chuchoter entre eux. Pour la troisième fois, il reprit son discours, mais se tût soudain. Cet homme est étrange, me dis-je en me dirigeant vers la porte, mécontent. Mais, au moment où je l’ouvrais pour m’en aller, le prédicateur se remit à parler et ses paroles m’allèrent droit au cœur : – Je regrette – s’excusa-t-il – mais à plusieurs reprises, après que j’ai commencé à parler, j’ai senti une force intérieure qui m’a poussé à me taire, comme si Dieu voulait que je change de sujet ; et maintenant je sens que je dois parler d’un homme de l’Ancien Testament qui s’appelait Joseph et qui avait été vendu comme esclave par ses frères. À ce moment-là, j’ai lâché la poignée de la porte : Joseph ? L’homme dont l’histoire me fascinait ? – Je me suis assis alors et j’ai écouté.

 

2. LA RÉPONSE À MES QUESTIONS

(Jésus dit : ) Demandez, et il vous sera donné ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et il vous sera ouvert. Car quiconque demande reçoit ; et celui qui cherche trouve ; et à celui qui frappe il sera ouvert. Mat. 7. 7 et 8.

Nous avons lu comment un jeune bengalais a décidé d’entrer dans une église pour trouver des réponses à ses doutes spirituels. Voici la suite de son histoire.
– Je me dis : Cet homme raconte mon histoire ! Aussi, la réunion à peine terminée, je courus vers lui et lui demandai :
– Comment se fait-il que vous connaissiez l’histoire de ma vie ?
Mon interlocuteur, tout d’abord perplexe, s’exclama tout à coup :
– Je comprends maintenant pourquoi je sentais que Dieu me demandait de ne pas poursuivre le sujet que j’avais à l’esprit, et que je me sentais poussé à parler de la vie de Joseph. Après m’être arrêté trois fois, je me suis finalement soumis à cette pensée. Je comprends maintenant que c’était pour toi ! Dieu t’a conduit ici afin que tu puisses Le connaître.
Nous avons parlé pendant deux heures sur les questions qui me tourmentaient et, pendant que je l’écoutais, je me suis rendu compte que Jésus était la réponse à mes nombreuses interrogations. Il est venu dans notre monde pour nous délivrer d’une vie privée de sens, de l’opposition des autres, et surtout de notre propre culpabilité.
Ce même soir, je me suis agenouillé et j’ai prié Jésus afin de recevoir Son salut.
Le rejet de ma famille fut le prix que j’ai dû payer à cause de mon choix de suivre Jésus. Mais le Seigneur est fidèle : Lui ne m’a pas abandonné. Et après L’avoir prié avec persévérance afin qu’Il crée des occasions pour faire connaître l’Évangile à mes parents et à mes frères et sœurs, ils sont tous, l’un après l’autre, venus à Jésus Christ !

D’après « Il buon seme » juin 2022