DSC03063

 

 

DIEU EST-IL MORT ?

 

 

Martin Luther, fatigué et découragé, était tombé dans un morne abattement. La femme du réformateur, ne parvenant pas à l’en faire sortir, prit des habits de deuil ; et comme Martin, stupéfait, demandait à sa Catherine, la cause d’une telle attitude :

– Dieu est mort, répondit-elle sur un ton lamentable.

– Es-tu folle ? s’écria Luther.

– Il faut bien que Dieu soit mort, répartit la pieuse femme, puisque Martin ne se confie plus en sa Providence.

Le réformateur comprit et fut guéri de sa tristesse.

« Rejette ton fardeau sur l’Éternel, et il te soutiendra » (Ps. 55. 22).

D’après Almanach Évangélique 1923