IMG_20190911_205727

 

Moi [dit l’Éternel] j’ai fait la terre, et j’ai créé l’homme sur elle. És. 45. 12.
Depuis que tu es devenu précieux à mes yeux, tu as été glorieux, et moi, je t’ai aimé. És. 43. 4.

 

CRÉÉS POUR…

 

Augustin, un Père de l’Église, a écrit : Ô Dieu, tu nous as créés pour que nous ayons des relations avec Toi, et notre cœur demeure inquiet tant qu’il n’a pas trouvé la paix en Toi.
Nous ne trouvons pas une pleine satisfaction dans les biens matériels, parce que nous n’avons pas été créés pour eux, mais pour le Créateur de toutes choses, qui est la clé du vrai contentement, la clé pour obtenir la vie éternelle. Le désir de donner à notre vie une vraie valeur et un sens, ne peut être satisfait que par Lui !
Mais quelle est notre valeur, à nous, les êtres humains ? Et qu’est-ce qui nous donne de la valeur ? Est-ce que c’est, peut-être, l’amour que nous avons pour notre Créateur ou pour notre prochain ? Ou est-ce notre intégrité, notre honnêteté, notre droiture morale ?
Dans l’actuelle économie de marché, une personne a de l’importance sur la base de ce qu’elle rapporte, de ce qu’elle fait et possède ; puis il y a des valeurs ajoutées qui peuvent provenir d’expériences particulières. Pour citer seulement quelques exemples : avoir voyagé à travers le monde, avoir un hobby insolite, pratiquer un sport qui nécessite de l’adresse et un courage hors du commun, posséder un don artistique spécial ou une position sociale importante ; c’est ce qui rend une personne intéressante.
Mais, dans ce critère d’évaluation, il y a un revers à la médaille : si nous étions appréciés sur la base du profit, de l’argent, des capacités et de l’expérience, l’être humain perdrait sa valeur, parce que les personnes âgées, malades, souffrant de handicap, au chômage, ou pauvres, ne mériteraient aucune estime. Ils n’apportent rien à une société qui fonde tout sur l’efficacité, et dans leur vie ils n’ont rien qui attire, du moins en apparence.
Si les gens sont appréciés sur la base de ces critères, on comprend pourquoi tant de personnes sont tristes et déprimées, sans but et sans perspectives dans la vie, et considèrent que leur existence n’a aucun sens.
Dans la Bible, l’homme est présenté comme une créature unique, dotée de capacités intellectuelles, esthétiques, créatives et morales.
Pour le Créateur, chaque personne possède une immense valeur, comme celle qu’un enfant a pour le cœur de son père. Nous sommes importants pour Lui, non pas parce que nous avons fait quelque chose de bien ou parce que Dieu peut voir en nous des qualités particulières, mais parce que nous provenons de Celui par qui tout a commencé et vers qui tout tend. Il est, Lui, l’origine et le but de la vie, et Il a un projet pour chacun de nous.
La Bible affirme que nous avons été créés pour avoir communion avec Dieu, et elle nous enseigne que le péché – qui est en chacun de nous – nous a inexorablement éloignés de Lui. Mais elle nous apprend aussi que le Seigneur Jésus s’est incarné et est mort sur une croix, où Il a subi le jugement de Dieu sur le péché, précisément pour cela, pour nous ramener à Dieu dans une relation éternelle, ayant effacé tous nos péchés. Mais nous devons croire !
Le pardon et la vie éternelle que Dieu nous offre, sur le fondement du sacrifice de Christ, nous ne les possédons que si nous L’acceptons comme notre Sauveur.
Écoutez ce qui est écrit dans la Bible : « Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie » (1 Jean 5. 12).
Le choix est ainsi placé devant chacun de nous. Dieu dit : « J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives » (Deut. 30. 19).

D’après « Paroles de grâce et de vérité »