IMG_6386

 

Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas de lui-même porter du fruit, à moins qu’il ne demeure dans le cep, de même vous non plus vous ne le pouvez pas, à moins que vous ne demeuriez en moi. Moi, je suis le cep, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit. Jean 15. 4 et 5.

 

COMMUNION AVEC LE SEIGNEUR

 

Que signifient pour nous les paroles du Seigneur : « Demeurez en moi » ? « Demeurer en Christ » présuppose que le cœur trouve sa joie à se confier en Lui et à mettre en pratique Ses enseignements. Le fait de demeurer en Lui implique une vie vécue sous l’influence bénéfique de Sa présence, expérimentée par la foi. C’est un chemin accompli dans la certitude qu’Il entend nos paroles, qu’Il voit ce que nous faisons et qu’Il connaît nos épreuves.
Quand les caractères de Christ se manifestent dans la vie du croyant qui demeure en Lui, il peut porter le fruit dont le Seigneur parle. Le fait de faire briller, si faiblement que ce soit, les merveilleuses qualités de Christ, produit un fruit qui honore le Père, et qui est un témoignage à ceux qui ne Le connaissent pas encore ou Le rejettent.
Le but essentiel de la vie des croyants, dans ce monde où règnent les ténèbres, c’est donc de « briller comme des luminaires » (Phil. 2. 15), reflétant au moins en partie quelques-unes des vertus de Christ.
Nous ne serons jamais en mesure de montrer les qualités de Christ simplement par nos efforts, mais si nous recherchons Sa présence et si nous nous plaçons sous Sa direction, en demeurant en Lui, nous serons petit à petit « transformés en la même image » (2 Cor. 3. 18).

D’après « Il buon seme » mai 2021