DSC03174

 

L’inquiétude dans le cœur d’un homme l’abat, mais une bonne parole le réjouit. Prov. 12. 25.
Rejetez sur Dieu tout votre souci, car il prend soin de vous. 1 Pier. 5. 7.

 

CŒURS INQUIETS

 

Les occupations de la vie actuelle produisent beaucoup de stress, et nous font souvent perdre notre sérénité. Notre société occidentale recherche une bonne qualité de vie et lutte pour améliorer le bien-être et la sécurité, mais cela n’empêche pas l’inquiétude générale de grandir. La plupart de nous vivons plus aisément que nos parents, pourtant nous sommes facilement agités et anxieux, toujours en quête de sécurité et de confiance. Avoir l’esprit en paix est le plus grand bienfait que nous puissions souhaiter. Peut-on trouver cela dans un monde troublé ? Bien des personnes essayent d’atteindre cette paix de l’âme et de l’esprit par leurs propres moyens, mais en vain : rien de ce monde ne remplit le vide de l’âme. « Notre cœur est inquiet tant qu’il ne repose pas en Dieu », a écrit Saint Augustin.
Jésus seul apporte la réponse efficace à l’inquiétude : « Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi je vous donnerai du repos » (Mat. 11. 28). Venir à Jésus Christ, c’est recevoir cette invitation pour moi-même, croire qu’Il est puissant pour me délivrer du vide, des interrogations et des tourments de mon âme. Le laisser prendre les commandes de ma vie, voilà le véritable antidote à l’inquiétude.
« Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne. Que votre cœur ne soit pas troublé, ni craintif » (Jean 14. 27).

D’après la Bonne Semence Juillet 2020
Éditeur : Bibles et Publications Chrétiennes (http://www.labonnesemence.com)