DSC00190

 

CHRIST SUFFIT

 

Un jour que M. Booth prêchait à Chicago, se trouvait parmi ses auditeurs un travailleur accablé d’un lourd fardeau. Ce dernier s’approcha du prédicateur et, devant toute l’assemblée, lui dit :
– Vous pouvez parler ainsi, et dire comme Christ vous est cher, mais si votre femme, comme la mienne, était morte, et que vous ayez de jeunes enfants qui, en pleurant, demandent leur mère qui ne reviendra jamais, vous ne diriez pas ce que vous dites.

Quelques jours plus tard, M. Booth perdit sa femme dans un accident de chemin de fer. Le service funèbre eut lieu à l’Armée du Salut à Chicago. Après le service, M. Booth se leva et dit :
– L’autre jour, quand j’étais ici, un homme a dit que je ne pourrais pas dire que Christ me suffit si ma femme était morte et que mes enfants demandent leur mère. Si cet homme est ici, je tiens à lui dire que Christ me suffit. Mon cœur est accablé de douleur, mais il y a en moi un chant de joie : c’est Christ qui l’y a mis. Si cet homme est ici, je veux lui dire que, malgré le départ de ma femme, et bien que mes enfants soient sans mère, Christ me réconforte aujourd’hui.
Cet homme était là. Il s’avança et dit :
– Si Christ peut vraiment nous aider ainsi, je désire Lui donner ma vie.
Et cet homme fut sauvé.

 

D’après Almanach Évangélique 1981