OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Notre évangile est voilé, il est voilé en ceux qui périssent, les incrédules en qui le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées. 2 Cor. 4. 4.

 

À L’AISE AVEC DIEU, OU AVEC SATAN ?

 

La tendance naturelle de l’homme pécheur, c’est de n’avoir aucune liberté avec Dieu, mais de se sentir libre avec Satan. Il a peur de Dieu, mais il n’a pas peur du diable. C’est vrai qu’il n’aimerait pas être en enfer avec lui ; certains tremblent à cette idée, mais peu sont terrifiés de marcher avec lui tous les jours. L’homme peut être libre avec Satan et marcher à l’aise avec lui sur la terre, mais avoir en revanche une parfaite horreur de marcher avec Dieu. Et vous-même, vous sentez-vous bien avec Dieu ? Peut-être que plus tard, au ciel, vous aimeriez être avec lui ; mais cette proximité, la souhaitez-vous maintenant ? C’est là la question.
Vous sentez-vous à l’aise avec Dieu ? Aimeriez-vous qu’il vous prenne simplement tel que vous êtes? S’il vous prenait tel que vous êtes, pourriez-vous lui faire confiance ? Mais si Dieu devait vous prendre exactement comme vous êtes en ce moment, n’y aurait-il pas quelque chose dont vous seriez effrayé ? En pensant à Dieu, vous avez peur et vous refusez de vous approcher de lui dans votre état actuel : qu’y a-t-il là de si terrible ? Et vous n’avez pas peur de faire confiance à Satan ?
Satan est « le dieu de ce siècle », c’est-à-dire le dieu de ce monde ; là, les hommes n’ont pas peur. N’est-ce pas étrange ? Dans le monde de Satan, les hommes sont à leur aise, mais avec Dieu, ils ne le sont pas. Ils vont facilement dans des lieux de tentation où Christ ne se trouve assurément pas ; et dans les lieux où Christ – s’il était encore sur la terre – aurait pu honorer Dieu, ils sont mal à l’aise. Ils vont chercher leurs plaisirs là où Christ ne peut pas trouver le sien, et ils n’ont pas peur de Satan, même s’ils savent qu’il se trouve dans ces lieux-là. Ils sont effrayés là où brille la lumière, mais ils n’ont pas peur de l’obscurité. Les ténèbres sont leur élément ; la lumière, leur crainte. C’est là une chose terrible ! « Dieu est lumière et il n’y a en lui aucunes ténèbres » (1 Jean 1. 5). Satan, dans ce monde, est le prince des « dominateurs de ces ténèbres » (Éph. 6. 12).

D’après le Seigneur est proche Mai 2018
J.N. Darby
Éditeur : Bibles et Publications Chrétiennes (http://www.labonnesemence.com)