DSC00669

 UN NAUFRAGE

« Par plusieurs autres paroles, il les avertissait solennellement et les exhortait ;il disait : -Sauvez-vous de cette génération perverse ». Act. 2. 40.

Le 28 Novembre 1951, le vapeur anglais Teeswood s’enlisa sur un banc de sable au large de l’île de Borkum, dans la Frise, au cours d’un ouragan avec des vents de force 11. Le temps était compté jusqu’à ce que le lourd navire soit mis en pièces par les puissants brisants de la mer démontée. La situation était désespérée et un S.O.S. fut envoyé par radio. Le bateau de sauvetage Borkum se mit immédiatement en route pour sauver les membres de l’équipage du Teeswood.
Il n’y avait qu’un seul moyen de les sauver : le Borkum passa à plusieurs reprises au bord du navire, et les marins anglais devaient sauter dedans au bon moment. Après vingt passages du Borkum le long du navire échoué, treize marins furent finalement sauvés.
Il y en eut deux cependant qui n’osaient pas sauter malgré les cris d’encouragement de leur capitaine. Ils avaient vu les autres sauter et être ainsi sauvés, mais ils n’arrivaient pas à rassembler leur courage pour faire de même. Peu après, les brisants les balayèrent du pont, et on les rechercha mais sans succès.
« Sauvez-vous de cette génération perverse ! » c’est ce que disait l’apôtre Pierre. Celui, quel qu’il soit, qui rejette Dieu et son Fils, se met sous la colère de Dieu et a pour fin la condamnation éternelle (Rom. 1. 18).
Soyez sauvés ! C’est ce que Dieu dit à toute l’humanité. Celui qui met sa foi dans le Seigneur Jésus Christ sera sauvé. Ce n’est pas un saut dans l’inconnu, ce qui pourrait nous décourager. Jésus Christ est allé jusqu’à la croix et dans la mort pour nous. Il est digne de notre confiance.

D’après The good Seed Octobre 2018